"Je l'ai quitté des yeux pendant 6 secondes": l'influenceur Papa Chouch alerte sur le risque de noyade

dossier Le papa le plus connu des réseaux sociaux, Papa Chouch, a vécu une terrifiante mésaventure avec son plus jeune fils, Maé, 2 ans. Le petit garçon a glissé dans la piscine et aurait pu se noyer si son papa n'avait pas été tout près... Papa Chouch a choisi de raconter son histoire pour sensibiliser au risque de noyades, encore trop présentes chaque été, pourtant si facilement évitables. Comme on pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres, une petite piqûre de rappel ne fait pas de mal. Voici son témoignage.

J'ai voulu lui faire plaisir et cela a failli lui coûter la vie...

Il y a quelques temps, nous avons loué un gite avec mes parents et il y avait une piscine. Le rêve! Un après-midi, l'ambiance est festive, mon grand-père de 93 ans est avec nous. Tout se passe pour le mieux avec un bon repas et un café qui s'éternise sous les arbres. Jules me demande depuis le matin s'il peut aller dans la piscine. Je lui dis que l'on ira après la sieste de son petit frère Maé. Maé se réveille, Jules me relance et j'accepte que l'on y aille. Je vais dans l'eau avec Jules qui est un bon nageur. Maé n'aime pas l'eau, il ne l'a jamais aimée malgré de nombreuses tentatives. Il reste donc sur le bord de la piscine à nous regarder et nous arroser avec un pistolet à eau. Ma mère est avec lui. Pour lui faire plaisir, j'accepte qu'il joue avec l'eau, je me dis que cela l'aidera peut être à l'aimer un peu plus. Pour lui faire plaisir, j'accepte de ne pas lui mettre ses brassards car il ne les aime pas, cela le gêne pour jouer. Ma mère décide de retourner voir mon grand-père et mon père. Ma femme a un appel important. Je suis donc seul dans la piscine avec mes 2 fils. Jules dans l'eau et Maé au bord. Jules me demande de faire une course de natation avec lui. Je ne suis pas enthousiaste car je sais que je dois surveiller Maé mais bon pour lui faire plaisir j'accepte et puis je suis juste à coté de Maé. On se met en position sur le bord, je regarde Maé qui va bien et joue tranquillement sur le bord à nous arroser avec son pistolet à eau. Jules compte: 3,2,1, partez! Je nage sur la largeur en crawl, cela me demande 3 secondes pour traverser la piscine, j'attends Jules qui arrive 1 seconde après moi. Je le félicite et me retourne pour voir Maé.

J'étais juste à côté

Maé n'est plus sur le bord de la piscine... Il est dans l'eau en train de se débattre pour sortir la tête de l'eau. Je nage vers lui à toute vitesse et le sors de l'eau en moins de 2 secondes. J'étais à moins de 5 m de lui. Je l'ai quitté des yeux pendant 6 secondes... Je le pose sur le bord de la piscine et lui demande s'il va bien. Il pleure car il a eu peur mais n'a même pas bu la tasse. Il va bien. Je le serre contre moi car j'ai eu peur, la peur de ma vie... Il a froid donc j'appelle ma mère qui ira lui donner un bain chaud. Je n'ai pas voulu l'affoler plus que cela car il n'aime déjà pas l'eau... Il reviendra en chantant comme si de rien n'était. Je vous écris ce texte à 5H30 du matin car cette nuit, j'ai encore rêvé de lui en train de se débattre dans l'eau. L'image de mon fils dans l'eau me hante en ce moment et pourtant je vous assure que je ne suis loin d'être un parent négligent. J'ai juste voulu lui faire plaisir, ne pas l’embêter pendant les vacances et puis j'étais juste à coté... Je sais que ce texte sera lu et je sais que vous comprenez pourquoi je l'écris. Ce qui m'est arrivé peut vous arriver car, parfois, on veut juste faire plaisir à nos enfants et ne pas les contraindre avec trop de sécurité. C'est pour ça que je n’ai pas mis les brassards à mon fils ou que d'autres ne mettront pas le casque de vélo sur une petite sortie... C'est toujours dans ces moments là que les regrets peuvent être éternels. Maé va très bien, il m'a expliqué qu'il a glissé en voulant récupérer son pistolet à eau qui était tombé dans la piscine. Je lui ai dit que j'avais eu très peur et que maintenant plus JAMAIS il ne serait à coté d'une piscine sans brassards... Il a compris. J’espère surtout qu'il va bientôt aimer l'eau et apprendre à nager prochainement. Prenez soin de vous et de vos enfants ?? " https://www.instagram.com/p/CCKzYiql-WV/ Pour suivre Papa Chouch sur Facebook, c'est par ici. Suivez Minimi sur Instagram
Lire aussi:
Le danger des piles boutons pour les tout petits Couvrir la poussette quand il fait beau: gare à l'effet fournaise!
10 remèdes de grand-mère pour soulager les piqûres de moustiques

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2021
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram