Harcèlement au travail, douleur au cou

Dernière mise à jour: octobre 2012
123-psych-stress-werk-macht-vr-170_08.jpg

news Une surprenante association a été observée entre le harcèlement au boulot et le risque de souffrir de douleurs à la nuque.

Quelque dix mille travailleurs canadiens (tous secteurs confondus) ont été inclus dans cette étude, conduite par une équipe de l’université de Montréal. Premier constat : 11% des hommes et 18% des femmes déclarent souffrir de douleurs au cou fréquentes ou permanentes, et avec une intensité qui perturbe leur activité professionnelle.

Un questionnaire fouillé a permis de mettre en évidence une série de facteurs de risque, comme le travail répétitif, la posture ou les exigences élevées. Le plus étonnant porte sur le lien entre ces douleurs spécifiques et le harcèlement, qu’il soit d’ordre psychologique (intimidation…) ou physique (à caractère sexuel, en particulier). Selon les auteurs, plusieurs mécanismes sont impliqués dans cette association ; parmi lesquels on pointera un accroissement de la tension musculaire, une action sur le système nerveux sympathique (avec impact sur la contraction musculaire) ou encore une influence sur la perception de la douleur (mécanisme psychosomatique).

En tout état de cause, concluent les chercheurs, « les programmes visant à lutter contre le harcèlement au travail peuvent contribuer à diminuer sensiblement les troubles musculo-squelettiques, dont les maux de cou ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram