Cholestérol : l'optimisme fait beaucoup de bien

news Une association est établie entre l’optimisme et le taux de cholestérol.

C’est en procédant auprès d’un groupe d’un millier d’adultes (âgés de 40 à 70 ans) que cette équipe de l’Ecole de santé publique de Harvard (Boston) a mis en évidence un lien entre une vision positive de l’existence, des taux plus élevés de HDL (bon cholestérol) et plus faibles de LDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides. Comme l’explique l’un des auteurs de ces recherches, « il s’agit d’une nouvelle démonstration que la santé psychologique et la santé physique sont intimement liées ».

Les chercheurs ne vont pas jusqu'à affirmer - faute d'avoir décortiqué ces mécanismes - qu’il existe une influence directe, biologique, d’une vision positive de l’existence sur un paramètre physiologique comme le cholestérol. Ceci étant, et c'est logique, une attitude globalement optimiste incite à adopter une hygiène de vie plus saine, en particulier sur un plan nutritionnel et en termes d’activité physique. Au-delà, ce que l’on peut déduire de cette observation, c’est que la prise en charge précoce des troubles de l’humeur peut se traduire à long terme par des effets bénéfiques pour l’état de santé général.

[Source : American Journal of Cardiology]



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram