Pourquoi votre enfant est-il agressif ?

dossier

L’agressivité d’un enfant peut être pénible pour son entourage comme pour l’enfant. Plusieurs facteurs peuvent susciter ce comportement. Il est donc important d’en identifier la cause exacte afin de réagir de manière adéquate. 

Voir aussi l'article : Troubles du comportement chez l’enfant : le TOP et le troubles des conduites

A partir de quel moment peut-on parler d'agressivité ?

123_m_kind_boos_roepen.jpg

L’agressivité adopte de nombreuses formes. Certains considèrent qu’une remarque brutale est déjà agressive alors que pour d’autres, il faut qu’il y ait violence physique. Globalement, on peut diviser l’agressivité en cinq catégories :

  1. Agressivité saine : il s'agit d'une affirmation de soi. On signale à quelqu’un qu’il doit tenir compte de nous, mais d’une manière négative.
  2. Agressivité ouverte : elle s’exprime par une violence verbale et/ou physique comme des coups ou des insultes.
  3. Agressivité sous-jacente : il s’agit de mensonge, de sabotage ou de vol. Ce comportement provient souvent d’un sentiment de rancune envers l’autre.
  4. Agressivité instrumentale : les actes sont réfléchis et visent à obtenir des avantages.
  5. Agressivité réactionnelle : on réagit à une situation, au harcèlement, par exemple.

Voir aussi l'article : Comment améliorer votre intelligence sociale ?

Les causes de l’agressivité chez l'enfant

Biologie

Chaque enfant a son caractère, son tempérament. Certains sont plus susceptibles que d’autres et peuvent être plus anxieux ou agressifs. Un enfant hyperactif, souffrant d'un trouble de l'attention avec hyperactivité (tdah) fera plus rapidement preuve d’agressivité.

Comportement acquis 

Parfois, l’entourage a une part de responsabilité dans l’agressivité de l’enfant, qui  copie le comportement de ses modèles, par exemple ses parents, d’autres membres de la famille, des camarades de classe ou de jeux.

Réactions psycho-affectives

La peur peut engendrer une réaction agressive. On camoufle et on maîtrise son angoisse en faisant preuve de violence. La frustration peut déclencher une réaction similaire, par exemple si l’enfant ne parvient pas à s’acquitter d’une tâche. L’ennui peut aussi avoir cet effet, comme le stress. Dans de nombreux cas, un événement précis a déclenché la crise : un déménagement, le divorce des parents… 

Voir aussi l'article : Vidéo : Les troubles du neurodéveloppement de l’enfant

Comment gérer un enfant agressif ?

  • Intervenez immédiatement mais conservez votre calme et n’ayez jamais recours à la violence.
  • Privilégiez la communication avec votre enfant, discutez de ses sentiments, de ses pensées.
  • Expliquez clairement la manière dont les autres ressentent cette agressivité.
  • Demandez à l’enfant le motif de son comportement. S’il ne répond pas, essayez de chercher vous-même la cause.
  • Pratiquez ce qu'on appelle le renforcement positif. Cela peut ne pas vous sembler naturel dans ces circonstances et pourtant, féliciter, encourager son enfant et lui dire que vous l'aimez dès qu'il en donne l'occasion peut grandement aider. Souvent, un enfant agressif est coincé dans une spirale négative, dans laquelle son entourage se trouve aussi et de laquelle il a du mal à sortir.
  • Posez des limites claires, assorties de conséquences. 
  • Vous ne parvenez pas à endiguer cette agressivité ? Faites appels à des tiers : école, psychologue, pédopsychiatre, travailleur social, ou un autre spécialiste.

Voir aussi l'article : Stress, sommeil, anxiété : les bienfaits de la couverture lestée

Source :
www.klascement.net

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: octobre 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram