Conisation : opération du col utérin en cas de frottis anormal

Dans cet article
Conisation : opération du col utérin en cas de frottis anormal

dossier

La conisation est une intervention bénigne qui consiste à ôter chirurgicalement une petite partie de l’utérus, en forme de cône. L’opération est nécessaire quand le frottis indique une anomalie (dysplasie) ou quand la lésion a atteint un stade préliminaire de cancer du col utérin. Pour empêcher les cellules détériorées de devenir malignes -cancéreuses-, on procède à l’ablation des muqueuses atteintes. L’utérus reste intact. 

Voir aussi l'article : Cancer du col de l’utérus : symptômes, diagnostic et traitement

Comment se déroule la conisation ?

Getty_conisatie_baarmoederhalskanker_2022.jpg

© Getty Images

L’opération se déroule sous anesthésie locale ou générale et dure environ 15 minutes. Le médecin place un spéculum dans le vagin afin de voir le col de l’utérus. A l’aide d’un bistouri en forme de boucle, il procède à l’ablation d’une partie de la paroi du col utérin, qu’il envoie ensuite au laboratoire, pour un examen au microscope. On connaît le résultat après une ou deux semaines. 
Le gynécologue conclut l’opération en appliquant une électrode afin de stopper l’hémorragie. Si vous ne perdez pas beaucoup de sang et ne vous ressentez pas trop de l’intervention, vous pouvez rentrer chez vous quelques heures plus tard.

Voir aussi l'article : Pourquoi doit-on être à jeun avant une chirurgie ?

Conditions préalables à la conisation

La conisation ne peut pas être effectuée dans certaines circonstances :

  • Pendant la menstruation
  • En cas d’infection du vagin ou du col de l’utérus
  • Pendant la grossesse, sauf circonstances exceptionnelles

Rétablissement et suivi

  • Après une conisation, on ne ressent aucune douleur ou très peu. Le cas échéant, on peut prendre un comprimé de paracétamol. Mieux vaut se reposer la semaine suivant l’opération.
  • L’intervention provoque une perte de sang de quantité comparable à la menstruation. Vous pouvez vous protéger à l’aide de serviettes hygiéniques. Vous devez contacter votre médecin si vous perdez plus de sang que durant vos règles, que vous souffrez de fièvre ou que les pertes dégagent une forte odeur. 
  • Durant les trois ou quatre semaines suivant la conisation, évitez tout contact local avec le col de l’utérus, la plaie n’étant pas encore cicatrisée. Evitez donc les tampons, les relations sexuelles ainsi que la natation, en piscine comme en mer. Remplacez le bain par une douche pendant ce laps de temps. 
  • Au bout de six mois, le médecin procède à un nouveau frottis. Un suivi régulier reste important par la suite aussi. Le frottis redevient normal chez neuf femmes sur dix. 
  • La conisation ne se pratique pas dans l’utérus lui-même. Elle n’a donc pas d’impact sur les menstruations ni la fécondité mais elle augmente quand même le risque de naissance prématurée, si on a prélevé une grande quantité de tissus.

Sources:
https://www.uzleuven.be
https://www.radboudumc.nl
https://www.mmc.nl

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
Reconnect, parce que le cancer ne tue pas le talent ! Reconnect, parce que le cancer ne tue pas le talent !
Fondation contre le Cancer

On ne parle pas assez souvent de la reprise du travail après une maladie. Or, il est très important de pouvoir accompagner les travailleurs tout au long de leur réinsertion au travail. La Fondation contre le Cancer propose un outil pratique à destination des responsables des ressources humaines et des managers, afin de faciliter ce retour à la vie active, et lance la plateforme en ligne RECONNECT.

Envie d’en savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram