Pour le coeur, un verre d’alcool par jour, c’est OK

news La consommation très modérée d’alcool n’augmente pas le risque d’insuffisance cardiaque. Mais au-delà, attention danger.

Comme l’expliquent ces chercheurs américains, « l’alcool est connu pour sa toxicité cardiovasculaire et une forte consommation peut conduire à une insuffisance cardiaque. Cependant, la relation entre une consommation modérée et le risque d’insuffisance cardiaque n’est pas très claire ».

Leur étude a concerné quelque 25.000 adultes suivis pendant près de trente ans. L’intention consistait à déterminer l’influence de la consommation habituelle d’alcool sur la probabilité de développer une insuffisance cardiaque.
Que disent les résultats ? En fait, que les hommes et les femmes qui boivent au maximum sept verres d’alcool par semaine ne s’exposent pas à un risque plus élevé de souffrir d’insuffisance cardiaque, et on constate même un léger effet protecteur. Par contre, le danger commence à augmenter au-delà, et fortement à partir de 21 verres par semaine pour les hommes et de 14 verres pour les femmes.

Les auteurs insistent bien sur le fait que l’alcool, même en faibles quantités, n'est jamais anodin, puisque les risques de dérapage et d'escalade existent toujours. Ceci étant, à des doses très modérées et pour ce qui concerne l’insuffisance cardiaque, il ne présente apparemment pas de problème.

Source: European Heart Journal (http://eurheartj.oxfordjour)

Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram