L’allaitement diminue le risque de cancer du sein

dossier

L’allaitement constitue la meilleure source d’alimentation pour le bébé et a donc un effet positif sur sa santé mais la mère en tire également profit. En donnant longtemps le sein, elle réduit le risque de développer un cancer du sein plus tard. Plus la période d’allaitement est longue, mieux la femme est protégée du cancer du sein

Avantages de l’allaitement

Getty_borstvoeding_baby_mama_2022.jpg

© Getty Images

  • Les nourrissons nourris au lait maternel sont moins exposée à l’asthme, à l’obésité, aux infections de l’oreille et des voies respiratoires, à la mort subite et aux infections gastro-intestinales comme la diarrhée.
  • En allaitant, la mère diminue le risque d’ hypertension, de diabète de type 2 ainsi que de cancer du sein et des ovaires.
Il est donc important de savoir que l’allaitement profite non seulement au bébé mais également à la mère. Pourtant, d’après une étude récente, seule une personne sur quatre est au courant de cet effet positif. 

Combien de temps devez-vous allaiter pour diminuer le risque de cancer du sein ?

Pour une protection optimale contre le cancer, les experts préconisent d’allaiter un an après chaque accouchement. Le risque diminue d’environ 4% par année d’allaitement. 

L’American Academy of Pediatrics (AAP) conseille de ne donner que du lait maternel aux nourrissons pendant les six premiers mois de leur vie et de poursuivre pendant un an au moins l’allaitement après l’introduction d’aliments solides.


Voir aussi l'article : Manger du soja : un risque de cancer du sein ?

Comment l’allaitement réduit-il le risque de cancer ?

On ne connaît pas encore exactement l’origine de cet effet protecteur. Le changement de structure des seins et la diminution de l’exposition à certaines hormones pendant un certain temps pourraient être des facteurs importants. Pendant l’allaitement, la femme subit en effet des modifications hormonales qui peuvent retarder le retour des menstruations. Ce phénomène diminue la durée de son exposition à des hormones comme les œstrogènes, associées à un risque accru de cancer du sein et des ovaires.  

L’allaitement permet en outre de limiter la prise de poids à long terme. La mère récupère également plus vite sa ligne. C’est important, dans la mesure où le surpoids et l’obésité sont des facteurs de risque. 

Cependant, toutes les femmes ne veulent ou ne peuvent pas donner le sein. Cela ne veut pas dire que celles qui optent pour le biberon courent un risque plus élevé de cancer du sein. L’allaitement n’est qu’un facteur parmi d’autres. Un style de vie sain permet de diminuer le risque de cancer. Par exemple, l’alcool et le tabagisme sont à proscrire. 


Voir aussi l'article : Cancer : les symptômes d'alerte

Voir aussi l'article : Cancer : les 7 causes ou facteurs de risque possibles

Sources :
https://www.kanker.be
https://www.ncbi.nlm.nih.gov
https://blogs.cdc.gov

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
Fondation contre le Cancer

En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

100 ans de fondation contre le cancer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram