Feux d’artifice : les yeux en danger !

Dernière mise à jour: août 2012

news Une revue de la littérature médicale montre que les feux d’artifice exposent à des risques de traumatismes oculaires parfois gravissimes.

Si l'on se base sur les estimations avancées par une série d’études internationales, les blessures aux yeux causées par les feux d’artifice concerneraient une centaine de personnes, chaque année, en Belgique.

Une équipe néerlandaise a passé en revue une trentaine d’études (intégrant quelque 8.000 cas de traumatismes) afin d’évaluer la sévérité des atteintes oculaires liées à des feux d’artifice. Il apparaît (l'article est publié dans le « British Journal of Ophtalmology ») que nombre de traumatismes oculaires se sont révélés modérés et transitoires, mais certainement pas tous. Comme l’explique le Dr Julie Perrot (« Journal international de Médecine »), « des abrasions cornéennes ont été observées chez 42% des victimes, des contusions du globe oculaire chez 26%, des brûlures de la cornée chez 27%, un traumatisme pénétrant chez 13%, un corps étranger intraoculaire chez 15%, une rupture du globe oculaire chez 15%, alors que le traumatisme a imposé l’énucléation dans 4% des cas ».
Certaines études notent davantage de blessures liées aux pétards et aux explosions au sol, d’autres les imputent plutôt aux fusées et autres dispositifs aériens, alors que la majorité n’établissent pas de différence. « C’est sur la prévention des traumatismes oculaires dus aux feux d’artifice que les auteurs mettent l’accent », poursuit le Dr Julie Perrot. « Elle doit s’appuyer sur l’information, et sur une réglementation restrictive des outils pyrotechniques, notamment de leur usage personnel. Les pays dans lesquels il existe une réglementation restrictive ont en effet des taux d’accidents beaucoup plus bas ».