Panne d’érection : trop de femmes culpabilisent

Dernière mise à jour: avril 2013 | 8776 visites

news Lorsque survient un problème d’érection, l’homme angoisse, alors que la femme a tendance à relativiser la « contre-performance ». Encore qu’elles sont nombreuses à culpabiliser. Ce sont les enseignements d’un sondage réalisé en France, à l’initiative d’un laboratoire pharmaceutique, afin de cerner la perception par le couple des troubles de l’érection.

Dans cette situation, 70% des hommes s’inquiètent, angoissent, suite à cette défaillance ; alors que la majorité des femmes la relativisent. Ou plus exactement, les messieurs craignent pour leur virilité, sont frustrés de ne pas satisfaire leur désir et/ou les attentes de leur partenaire ; une approche que les dames (ou en tout cas beaucoup d’entre elles) ne partagent pas.

« Le problème paradoxal des femmes est qu’elles se remettent en cause », explique le Dr Catherine Solano, sexologue. « Elles pensent qu’elles ne plaisent plus, qu’elles ne sont plus désirées ». Au point qu’une sur quatre craint la rupture ! La plupart d’entre elles préféreraient parler ouvertement du sujet avec leur compagnon, ce que celui-ci rechigne cependant souvent à faire. Or, poursuit Catherine Solano, « parler permet de se rapprocher, de créer de l’intimité. Et là, tout est plus facile ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.