ad

Hypertension : quand faut-il traiter ?

Dernière mise à jour: avril 2013 | 5108 visites
rr-ekg-170_400_05.jpg

news Une étude américaine affirme que les seuils de tension artérielle justifiant un traitement médicamenteux de l’hypertension doivent être revus.

Des chercheurs de l’Université du Minnesota ont procédé à l’analyse minutieuse des dossiers médicaux de quelque 14.000 participants intégrés dans une étude de longue durée baptisée « National Health and Nutrition Examination Survey ». Il s’est avéré qu’une proportion importante des personnes qui auraient a priori été diagnostiquées comme hypertendues, et probablement traitées, ne s’exposaient pas à un risque de mortalité accru.

Avant ou après 50 ans ?

Selon le Dr Brent Taylor, coordinateur de ces travaux, il conviendrait de considérer séparément les deux valeurs prises en compte pour établir la pression artérielle ; à savoir la pression systolique (la valeur la plus élevée) et la pression diastolique. Il indique qu’après l’âge de 50 ans, la mortalité prématurée augmente lorsque la pression systolique est supérieure à 140, quelle que soit la valeur de la pression diastolique. Mais avant 50 ans, c’est la pression diastolique qui devrait retenir toute l’attention, puisque la mortalité augmente pour des valeurs diastoliques supérieures à 100, alors qu’elle ne croît que lorsque la pression systolique dépasse les 200.

Brent Taylor suggère que son étude soit considérée comme un point d’appui pour redéfinir les lignes directrices en matière d’hypertension artérielle, en tenant compte isolément des pressions systolique et diastolique. « Cette approche représente une étape critique pour s’assurer que les diagnostics sont posés en fonction d’une élévation significative du risque, et que les traitements visent les patients qui en tireront un bénéfice effectif », conclut-il.

[Source : Journal of General Internal Medicine]

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub