Hypertension chez l’enfant : quel traitement ?

Dernière mise à jour: avril 2014

news Les cas d’hypertension artérielle sont en augmentation chez l’enfant et l’adolescent. Quel traitement adopter ?

L’hypertension artérielle chez l’enfant est associée, plus fréquemment que chez l’adulte, à d’autres pathologies (surtout rénales, cardiaques ou endocriniennes).

« Avant d’instaurer un traitement, il est important d’exclure une cause sous-jacente, dont le diagnostic est cependant souvent difficile », indique le Centre belge d’information pharmacothérapeutique (CBIP), dans un récent avis sur le sujet. En cas d’hypertension secondaire, on proposera autant que possible un traitement étiologique (s’attaquant aux causes sous-jacentes).

D'abord adapter le mode de vie


« On assiste toutefois à une augmentation de l’incidence de l’hypertension primaire » chez l’enfant et l’adolescent, poursuit le CBIP. « Outre une prédisposition génétique, elle peut s’expliquer en partie par les changements de style de vie, les habitudes alimentaires et l’obésité. » Dans ces situations, « la première étape consiste en toute logique à adapter le style de vie, notamment chez les enfants plus âgés et les adolescents. »

Le CBIP souligne encore : « On connaît mal les conséquences de l’hypertension primaire à long terme et, par ailleurs, on ne dispose pas de données concernant l’effet des antihypertenseurs sur la morbidité ou la mortalité chez l’enfant. Lorsque l’hypertension primaire nécessite un traitement hypertenseur chronique, il semblerait que le choix puisse se faire comme chez l’adulte. Les effets indésirables des antihypertenseurs chez l’enfant semblent comparables à ceux observés chez l’adulte ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.