Perte de cheveux chez la femme : ce n'est pas le manque de fer

Dernière mise à jour: février 2016

news On évoque souvent le rôle d’une carence en fer dans l’apparition de l’alopécie chez la femme. De nouvelles recherches montrent qu’il ne s’agit pas de la bonne explication, et que les suppléments sont donc inutiles dans ce contexte.

Deux équipes américaines ont tenté d’évaluer le rapport entre carence en fer et alopécie chez 381 femmes affectées par une perte excessive de cheveux. Elles ont été comparées à un groupe d’une centaine de dames ne présentant pas ce souci. Aucune différence en termes de carence en fer n’a pu être mise en évidence entre ces deux panels, et ceci que les femmes aient ou non franchi le cap de la ménopause.

Le Dr Patrice Plantin (Journal international de Médecine) commente : « Il ne semble donc pas y avoir d’argument pour une recherche systématique de carence en fer, pas plus que pour administrer des suppléments chez ces patientes ».

Source: American Academy of Dermatology (www.aad.org)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.