Allongement du pénis : quelles sont les différentes méthodes ?

Dernière mise à jour: juin 2022
Dans cet article
Allongement du pénis : quelles sont les différentes méthodes ?

dossier

Selon des études scientifiques, près de 45% des hommes ne sont pas satisfaits de la taille de leur pénis. Leur membre n’est probablement pas trop petit et ils ont sans doute une idée irréaliste de la taille moyenne du pénis.

La British Association of Urological Surgeons estime qu’un pénis normal mesure au moins 4 centimètres au repos et 7,5 centimètres pendant l’érection. Avant d’envisager une opération ou de vous lancer dans des méthodes risquées, mieux vaut en parler à votre médecin traitant, à un sexologue ou un psychologue, pour vous délivrer de votre inquiétude.

Voir aussi l'article : Le syndrome du pénis perdu, ou la perte de sensations pendant les rapports

Opérations et fillers

Les opérations d’allongement du pénis sont contestées. Le chirurgien sectionne les ligaments suspenseurs du pénis, soit les ligaments qui le maintiennent normalement en érection, pour les fixer à un autre endroit. Le pénis est attaché plus bas, ce qui permet de gagner de 1 à 4 centimètres. Toutefois, cet allongement n’est effectif qu’au repos, il ne change pas sa taille en érection.

La British Association of Urological Surgeons souligne toutefois que les procédures chirurgicales ne sont pas dénuées de danger et présentent même un risque élevé de complications. Peu de médecins sont d’ailleurs disposés à pratiquer cette intervention. Les complications potentielles sont l’impuissance, une hémorragie ou une inflammation de la plaie et une perte de sensibilité. En plus, l’opération peut aussi diminuer la taille du pénis, suite à la formation de tissus cicatriciels.

Les fillers constituent une alternative à la chirurgie. Le chirurgien esthétique injecte un produit de remplissage dans le pénis, généralement à base d’acide hyaluronique ou de graisse corporelle. Le pénis grossit. Le traitement est bref et ne nécessite guère de convalescence. Si on a recours à l’acide hyaluronique, il faut répéter le traitement au bout d’un certain temps, la substance se diluant progressivement. On peut utiliser la graisse du patient mais il est difficile de bien la répartir et on risque d’obtenir un pénis bosselé. Le corps va également absorber la graisse petit à petit, ce qui réduit à néant l’effet du traitement.

Voir aussi l'article : Micropénis : quand le pénis est-il trop petit ?

Exercices et méthodes d'allongement du pénis

Vous pouvez vous occuper de votre membre sans professionnel. La méthode la plus simple et la plus sûre d’allongement optique du pénis consiste à raser vos poils pubiens, pour mettre votre pénis en valeur. Perdre du poids est également utile. En grossissant avec l’âge, les hommes ont tendance à accumuler de la graisse près des parties génitales, ce qui peut dissimuler une partie du pénis et le faire paraître plus petit qu’il n’est.

Il y a également tout un arsenal de méthodes qui vous promettent d’allonger votre pénis. Pilules, suppléments et crèmes ne comportent guère de risques mais ne sont pas efficaces non plus. Les experts sont unanimes : aucun de ces moyens ne fournit vraiment d’aide.

La pompe à pénis sous vide a une fonction médicale : on l’utilise dans le traitement des troubles érectiles. On place l’appareil sur le pénis et on pompe pour vider l’air du cylindre. La pompe est équipée d’un cercle pénien qui fait affluer le sang dans le membre, ce qui lui permet de maintenir l’érection. Le pénis ne grandit pas pour autant. Un usage trop fréquent de la pompe pénienne peut aussi abîmer les tissus de votre pénis, ce qui affaiblira l’érection.

Une autre méthode consiste à placer des poids autour du pénis. Cela stimulerait la circulation sanguine et étirerait le membre. Il y a aussi le jelqing, une forme de gymnastique du pénis à effectuer au quotidien qui consiste à tirer sur son sexe en semi-érection. Cela stimulerait également la circulation sanguine. Les experts sont cependant pessimistes quant aux résultats obtenus par les exercices et les poids. Ils peuvent au mieux étirer la peau mais ne modifieront pas la longueur du pénis en érection. Pire même : ces méthodes peuvent déchirer les tissus cutanés, faire éclater des vaisseaux sanguins, voire blesser le pénis.

Voir aussi l'article : Taille du pénis : la longueur des doigts, un bon indice ?

Sources :
www.webmd.com
www.vrt.be


auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram