Fidgeting : maigrir grâce à de petits mouvements

Dernière mise à jour: juin 2022
Dans cet article
Fidgeting : maigrir grâce à de petits mouvements

dossier

Le fidgeting consiste à effectuer de petits mouvements, en général des mains et des pieds. En fait, on le fait souvent dans un moment d’inattention, parce qu’on est stressé ou agité ou simplement parce qu’on a besoin d’un break mental. Le fidgeting a un effet secondaire positif : on brûle plus de calories qu’en restant immobile.

C’est quoi, le fidgeting ?

Le terme signifie littéralement "s’agiter, remuer". Nous sollicitons toute une série de petits muscles dans nos mouvements, au quotidien. Par exemple, on s’adonne au fidgeting dans les cas suivants :

  • En tapant du pied ou en tapotant des ongles sur un crayon
  • En clignant des yeux
  • En déplaçant son poids
  • En repliant les bras ou en croisant les jambes
  • En contractant les fesses
Souvent, on s’adonne aux formes légères du fidgeting par inattention. Une forme plus sévère de fidgeting peut être le symptôme d’un trouble comme le syndrome des jambes sans repos ou le TDA/H (ADHD en anglais) : trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité. 

Voir aussi l'article : Stress, sommeil, anxiété : les bienfaits de la couverture lestée

Les avantages du fidgeting

Le fidgeting diminue les risques liés à la station assise prolongée. Une étude réalisée par l’université de Leeds en 2015 a démontré que les personnes qui effectuent beaucoup de tâches de bureau et passent donc beaucoup de temps en position assise ne courent de risque accru de mortalité que si elles ont peu remué.

L’activité physique induite par le fidgeting peut aussi vous offrir une pause mentale. En gigotant, le corps essaie de rester concentré sur la tâche à laquelle vous êtes occupé. Un mouvement inconscient peut donc stimuler votre mémoire. Vous pourriez même retenir trois fois plus d’informations. 

Réprimer le fidgeting peut provoquer de l’anxiété. Notre capacité de concentration dépend en effet étroitement de notre régulation émotionnelle. Remuer davantage permet de diminuer son stress.

Le fidget recèlerait un autre atout: ces petits mouvements inconscients brûlent des calories et permettent donc de perdre du poids.

Voir aussi l'article : Faire l'amour : un bon moyen pour maigrir ?

Bon pour la ligne et la forme

Le brûlage des calories est plus important que vous ne le pensez : vous brûlez 142 calories en cliquant cent fois sur la souris. Si vous tapotez votre stylo contre la table pendant une heure, vous éliminez 72 calories. Contracter les fessiers permet de brûler 35 calories. Rien qu’en mâchant un chewing-gum, on brûle 11 calories. Vous tapotez du pied toute la journée ? Cela représente jusqu’à 350 calories. 

Des mouvements aussi triviaux que se lever et faire du café sont également bons pour la forme. Une étude canadienne révèle qu’on améliore nettement sa condition cardiovasculaire en effectuant ce genre de gestes 30 minutes par jour, et plus ils sont intenses, mieux c’est. 

Voir aussi l'article : La méthode Intermittent living : des micro-stress pour plus d'énergie

Bronnen:
https://www.healthline.com
https://www.gezondheidsnet.nl
https://www.thesun.co.uk

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram