10 lectrices ont testé le lubrifiant Mucogyne

Dernière mise à jour: mars 2022
123-koppel-blij-bed-seks-geluk-06-15.jpg

news

Nombre de femmes souffrent de sécheresse vaginale et avoir des relations sexuelles peut être inconfortable voire douloureux. Un lubrifiant peut alors faire des merveilles. Ne vous fiez pas aux idées reçues, un tel produit peut s’avérer utile en dehors la ménopause ! Nous avons fait appel à des testeuses pour Mucogyne et cela a révélé que beaucoup plus de femmes qu’on ne le pense recherchent un lubrifiant, chacune avec sa propre motivation. Voici leurs impressions.

Emma (28 ans) a donné naissance à son premier enfant il y a deux mois

« Quand j'ai été autorisée à quitter l'hôpital, la gynécologue m’a rendu visite pour quelques questions pratiques. À ma grande surprise, elle m'a également demandé ce que je prendrai comme contraceptif à l’avenir. Je venais de sortir un bébé de mon corps et je pouvais à peine m'asseoir…  envisager un rapport sexuel était vraiment hors de question. Sept semaines plus tard pourtant, je me sentais prête. C’est une expérience sexuelle « différente » d’avant ma grossesse et j'ai été heureuse d'avoir eu Mucogyne... Cela s’est passé bien mieux que je ne l’imaginais et je continuerai à l'utiliser pendant des semaines voire des mois. Il pourrait à terme devenir un élément permanent de ma table de chevet ».

Karolien (39 ans) n'a jamais utilisé de lubrifiant auparavant

« Nous avons utilisé une noisette du produit d'environ un centimètre en application externe. Aucune envie de l’utiliser en interne, cela me faisait penser à un traitement médical. La texture, une sorte de gel, était remarquablement fraîche et agréable. Le produit s'étale également facilement. J'avais l'impression que ça glissait assez vite, peut-être que la prochaine fois, nous en utiliserons moins . C’est sûr, la prochaine fois Mucogyne, il y aura ! »

Pour Léna (46 ans), la ménopause approche à grands pas 

« Lentement mais sûrement, je remarque que mon corps change. De plus, faire l'amour n'est plus toujours ce que c'était. Je me souviens que mon gynécologue était autrefois négatif à l’égard des lubrifiants, mais il parlait des produits que l’on trouve en supermarché. Cela m'a rassuré que Mucogyne soit un produit prescrit par les médecins pour toutes sortes de problématiques. Je dois dire que son utilisation ajoute vraiment un apaisement aux relations intimes. Une certaine appréhension par rapport au produit a déjà disparu et tout se déroule beaucoup plus facilement. Mucogyne n'est pas un facteur perturbateur pendant le rapport, comme la mise d’un préservatif. Vous pouvez appliquer le produit à l'avance, personne ne le remarque ».

Karen (40 ans) a un cancer du col de l'utérus

« Il y a quelques années, on m'a diagnostiqué une endométriose ; une affection gynécologique dans laquelle les cellules de la muqueuse de l'utérus (endomètre), qui tapissent normalement l'intérieur de l'utérus, se développent à l'extérieur de l'utérus. L'endométriose peut avoir un effet négatif sur la fertilité. Nous avons essayé d'avoir un bébé pendant des années, mais Dame Nature en a décidé autrement. Même des dizaines de procédures de FIV n'ont servi à rien. Mon corps a beaucoup changé après tant de traitements hormonaux et je ne me sens plus tellement bien quand j'ai des rapports intimes. C'est toujours une épreuve. Entre-temps, on m’a diagnostiqué un cancer du col de l'utérus.  Depuis l'opération, je me sens aussi « différente » dans mon corps. Je me suis demandé si Mucogyne pouvait m’aider dans mes rapports intimes, et j'ai été agréablement surprise. Le gel est très doux, inodore et non collant. Le produit est agréable à utiliser et fait son job : moins de frottements douloureux et certainement pas de sensation d'irritation après un rapport sexuel. Une bonne expérience! »

Diana (52 ans) souffrait de douleurs pendant les rapports sexuels

« Mon médecin homéopathe a eu la bonne idée de me recommander l'huile d'onagre pour aider à réparer et hydrater la paroi vulvo-vaginale pendant les rapports sexuels. En plus, l’huile est agréable pour les massages et comme lubrifiant. Lorsque j'ai reçu l'invitation à essayer Mucogyne quelques semaines plus tard, j'ai découvert le coup de pouce parfait pour apporter le confort nécessaire lors des relations sexuelles : le gel est inodore et incolore, facile à appliquer et très discret. Grâce au produit, vous pouvez vous abandonner au jeu de l'amour sans aucun souci. Quand j'ai expliqué à ma sœur cadette (treize mois d'écart) mon expérience, elle a voulu le tester aussi : elle m'a fait un super retour de l’utilisation de Mucogyne. Elle souffrait de sécheresse vaginale en raison de problèmes prémenstruels. Grâce au gel, ses problèmes ont complètement disparu après quelques semaines d'utilisation régulière. »

Eline (38 ans) est toujours ouverte pour s'amuser, aussi dans la chambre à coucher

« Nous avons parfois du lubrifiant à la maison, j'étais donc partante pour tester Mucogyne. Lors de l'ouverture de l'emballage, j'ai remarqué qu'il s'agissait davantage d'un "produit de pharmacie", contrairement au lubrifiant que nous achetons au supermarché. Lors de la lecture de la notice, j'ai également découvert que ce produit avait plusieurs objectifs et actions. Bon à savoir, cela inspire confiance ! Je n'ai entendu que du bien à propos de son ingrédient, l’acide hyaluronique. Le produit est facile à appliquer et donne une sensation agréable sur la peau. La texture du gel est fine, l'odeur neutre. J'y ai trouvé une valeur ajoutée dans l'expérience amoureuse et j'envisage définitivement de continuer à l'utiliser. Je recommande aux autres femmes d'essayer également le produit. Je parie que vous et votre partenaire découvrirez de nouvelles sensations, n’est-ce pas? »

Naomi (26 ans) allaite et a des douleurs lors de la pénétration

« J'ai donné naissance à mon premier enfant il y a trois mois et jusqu'à récemment, j'ai toujours ressenti des douleurs lors des rapports sexuels. Comme si le pénis devait « ouvrir la voie », à chaque fois. Très ennuyeux... J'ai donc demandé conseil à mon gynécologue. Il m'a dit que les hormones libérées pendant l'allaitement maintiennent le corps en mode grossesse quelques mois après l’accouchement. Le corps veut empêcher une nouvelle fécondation et le vagin devient un « environnement hostile » à la pénétration. Une sécheresse vaginale provoque une gêne et des petites lésions internes avec des sensations de brûlure, même après le rapport sexuel. Mucogyne pouvait-il aider ? "Un produit de qualité qui peut certainement apporter du soulagement", m’a-t-il répondu. J'ai alors rapidement postulé pour ce test. Ma conclusion ? Un changeur de vie !  Je peux à nouveau profiter de mes relations intimes. »

Christine (45 ans) ressentait une irritation dans la région pubienne

« Avant d'avoir des enfants, je souffrais souvent de sécheresse vaginale, mais ça allait mieux depuis mes accouchements. Je ne me suis donc pas sentie concernée lorsqu'on m'a demandé d'essayer Mucogyne. Sous la devise "Cela ne peut pas faire de mal", j'ai accepté la proposition. Le gel s'est retrouvé sur ma table de chevet et je n'y ai pas pensé les premières semaines. Une nuit, lors d’un rapport avec mon mari j'ai ressenti une légère irritation dans la région pubienne. Aucune idée du pourquoi... Une réaction allergique ? Savon, médicament ?  J'ai alors pensé au gel resté là sur ma table de nuit… ça m'a beaucoup aidée. La texture légère et fraîche a apporté un soulagement immédiat et j'ai même ressenti une sensation stimulante pendant le rapport. Je pense même à appliquer le gel la prochaine fois sans véritable "raison" de l’utiliser. »

Vanessa (33 ans) et son mari ont accueilli leur troisième fils il y a six mois

« Personnellement, je trouve que l'utilisation de l'applicateur assez « amusante » mais cela peut rendre maladroit dans le feu de l'action. C'est pourquoi nous avons choisi d'appliquer le produit sur le préservatif et cela nous a beaucoup plu. Le gel est incolore, ne colle pas et procure une expérience plus intense. »

Annabelle (55 ans) se plaignait de démangeaisons des lèvres

« Lorsque j'ai commencé à ressentir des démangeaisons aux lèvres il y a quelques années (surtout la nuit), j'ai demandé à mon gynécologue quelle en était la cause. Elle m'a assuré que ce n’était rien de grave : votre peau devient plus fine et donc plus sensible. Elle m'a conseillé le produit Saforelle. Très bien, mais à mesure que je me rapprochais de la ménopause, je remarquais que les fluctuations hormonales de mon corps avaient aussi un impact « en-bas ». Ma zone intime est sensible aux protège-slips et aux serviettes hygiéniques. Tous les produits qui peuvent aider sont donc les bienvenus, alors j'ai essayé Mucogyne. Le gel procure un soulagement immédiat et est facile à appliquer grâce à sa consistance. Il ne tache pas les vêtements et donne une sensation de fraîcheur. Un excellent produit pour les relations intimes (même en solo). L’appliquer au préalable (également par voie vaginale), lorsqu'on prend moins de temps pour les préliminaires, peut s’avérer très pratique. »

En collaboration avec Mucogyne

Dormeasan forte – Pour un sommeil de qualité Dormeasan forte – Pour un sommeil de qualité
A.Vogel

Aide à s’endormir, apaise le corps et l’esprit pour se réveiller frais et reposé.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram