Comment aider quelqu'un qui a une crise d'angoisse ?

Dernière mise à jour: janvier 2022
123_paniek_angst.jpg

news

Une crise d'angoisse ou attaque de panique est une expérience effrayante pour la personne qui en souffre mais aussi pour ceux qui y assistent. Pour aider la personne, il est essentiel de rester soi-même aussi calme que possible. En outre, il y a des choses importantes à faire et à ne pas faire qu'il vaut mieux respecter afin de maîtriser ensemble la crise.

Lors d'une attaque de panique, une personne est soudainement submergée par une vague de peur intense, qui atteint son apogée en quelques minutes et dure souvent près d'une demi-heure. Parfois, il y a une raison concrète à cela, comme un événement majeur de la vie, un trouble anxieux, mais souvent la crise semble sortir de nulle part. Certaines personnes n'y sont confrontées qu'une fois dans leur vie, d'autres y sont confrontées régulièrement et développent un trouble panique. On estime que le trouble panique touche environ 4% de la population, le plus souvent des femmes. 

Lire aussi : Ces médicaments qui causent une attaque de panique

Crise d'angoisse : reconnaître les symptômes

Une attaque de panique peut s'accompagner de nombreux symptômes, qui varient d'une personne à l'autre. Parmi les symptômes courants que vous pouvez reconnaître, citons les palpitations cardiaques, les nausées, les tremblements, la transpiration, l'essoufflement, les douleurs thoraciques, les vertiges et les maux de ventre. Ces symptômes sont inoffensifs en soi, et sont souvent le résultat d'une inspiration et d'une expiration trop faibles, mais ils augmentent l'anxiété. Ils peuvent faire croire aux gens qu'ils ont une crise cardiaque, qu'ils deviennent fous, qu'ils s'évanouissent ou même qu'ils meurent. Parfois, ces personnes se retrouvent au service des urgences, où l'on ne trouve aucun problème physique.

Ce qu'il faut faire en cas de crise

Être témoin d'une attaque de panique, qu'elle soit le fait d'un proche ou d'un inconnu, est également extrêmement stressant. Pourtant, il est essentiel de rester vous-même calme, sinon vous risquez d'aggraver la situation. Soyez compréhensif vis-à-vis de la peur de l'autre personne, même si elle vous semble excessive, et demandez comment vous pouvez l'aider. En posant des questions, vous pouvez amener la personne à réfléchir à ses crises antérieures et à la manière dont elle s'en est remise.

Il est préférable de s'assurer que la personne dispose d'un espace suffisant. Vous pouvez suggérer de vous rendre dans un endroit calme à proximité et de vous asseoir dans un fauteuil ou un canapé confortable. Aidez-la à respirer plus lentement et plus profondément, non pas tant en insistant mais en donnant le bon exemple. Ne lui donnez pas un sac en papier pour qu'elle puisse respirer, car cette technique peut provoquer un évanouissement. Continuez à parler sur un ton amical et positif, afin de distraire la personne de ses symptômes. De simples exercices de mathématiques peuvent également aider à se recentrer. 

Lire aussi : Que faire contre la spasmophilie ?

Attaque de panique : les choses à éviter

Ce qui ne sert à rien, c'est d'utiliser des phrases telles que "calmez-vous", "essayez de vous détendre" ou "tout va bien". Ne banalisez pas la peur de la victime, car elle est bien réelle pour elle. Ne pensez pas que vous savez comment soutenir la personne, mais demandez-lui l'aide dont elle a besoin. Ne posez pas trop de questions et restez simple avec des questions courtes. Ne confirmez pas les remarques négatives. Restez avec la personne jusqu'à ce qu'elle prenne les choses en main. Si l'autre personne insiste pour rester seule, surveillez-la de loin jusqu'à ce que la crise soit terminée. 

Lire aussi : Peur et stress : respirez par la bouche !

Ne dissimulez pas le problème

Après la crise de panique, il est bon de parler de ce qui s'est passé et de la manière de prévenir d'autres crises de panique. Ne passez pas le problème sous silence, mais aidez la personne à l'affronter et à demander une aide professionnelle si nécessaire. 

Lire aussi : Stress, sommeil, anxiété : les bienfaits de la couverture lestée

Sources :
fitinjehoofd.be
medicalnewstoday.com
webmd.com
wijzijnmind.nl

auteur : Andy Furniere - journaliste santé
Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress
A.Vogel

Retrouvez le calme lors des moments de stress et de tension grâce à la combinaison des plantes relaxantes.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram