Pesticides : peut-on manger la peau des fruits ?

Dernière mise à jour: novembre 2021
123-h-appel-schil-11-22.jpg

news Certaines personnes épluchent chaque fruit qu'elles mangent par crainte des pesticides dont ils ont été aspergés. D'autres ne jurent que par la consommation du fruit avec sa peau, car celle-ci est pleine de nutriments. Alors, qu'est-ce qui est le mieux ?

Les pelures des fruits sont en effet pleines de nutriments utiles tels que des vitamines, des oligo-éléments et des minéraux. Comme les légumes, les fruits contiennent également de nombreux antioxydants, qui sont principalement concentrés dans la peau. Certains antioxydants présents dans les fruits et légumes ont même été associés à un risque moindre de troubles neurologiques tels que la maladie d'Alzheimer.

Peau de fruits : quels bienfaits ?

La peau d'une pomme, par exemple, contient non seulement des vitamines K1, A et C, mais aussi de la quercétine, une substance qui a un effet bénéfique sur notre immunité, notre fonction pulmonaire et notre cœur. Elle contient également de l'acide ursolique, qui aide à développer la masse musculaire et à perdre du poids. Et enfin, la peau de pomme apporte du calcium et du potassium, à hauteur d'environ 20% de plus qu'une pomme épluchée. 

L'écorce d'orange regorge d'hespéridine, un antioxydant qui contribue à réduire la pression artérielle et le mauvais cholestérol. Les flavanoïdes qu'elle contient contribuent également à réduire le taux de cholestérol. Ainsi, une tranche d'orange à l'apéritif ou un zeste dans un plat, c'est bon pour la santé ! Veillez simplement à les frotter sous l'eau au préalable. 

Le zeste de citron quant à lui, contient des fibres alimentaires qui peuvent réguler l'appétit et stabiliser le taux de sucre dans le sang. Enfin, les écorces d'agrumes en général contiennent des huiles essentielles dont l'un des composants pourrait participer à inhiber diverses formes de cancer

Lire aussi : Fruits et légumes : comment les fibres nourrissent le cerveau

Plus de fibres

Autre avantage, les pelures de fruits - comme les pelures de légumes - ont une teneur élevée en fibres (notamment en pectine) qui assurent une satiété plus longue. Selon la variété, un fruit ou un légume peut fournir jusqu'à un tiers de fibres en plus lorsqu'il est consommé avec sa peau. 

Ces fibres sont également une source importante de nutrition pour les bactéries bénéfiques qui vivent dans nos intestins. En les consommant, elles forment des acides gras à chaîne courte qui sont très sains et réduisent le risque de cancer du côlon

Peau de fruits et pesticides

Peler un fruit est le moyen le plus efficace d'éliminer les pesticides qui ont pénétré dans sa peau. Le lavage n'élimine qu'environ 40% des résidus sur les fruits. Toutefois, le risque d'ingérer des résidus de pesticides via la peau du fruit ne l'emporte pas sur les avantages pour la santé des nutriments contenus dans la peau. En outre, les quantités de pesticides autorisées sur les aliments frais sont très strictement réglementées et bien inférieures à celles qui pourraient être nocives. La balance penche donc nettement en faveur de la consommation de la peau des fruits. 


Conclusion

Vous pouvez manger en toute sécurité la peau comestible des fruits comme celle de la pomme, de la poire, de la nectarine, de la pêche, de la prune et d'agrumes après avoir soigneusement lavé les fruits. C'est même bon pour vous car elle contient beaucoup de nutriments utiles !

La peau de kiwi ne semble pas attrayante a priori, et pourtant, elle regorge de bonnes choses.

Source : Fables et faits sur la nutrition et la santé - Eric De Maerteleire - Ed. Manteau

auteur : Hilde Deweer - journaliste lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram