Personnalité borderline : causes, symptômes, traitements

Dernière mise à jour: octobre 2021
Dans cet article
Personnalité borderline : causes, symptômes, traitements

dossier Le trouble de la personnalité borderline (TPB) se caractérise par de grandes difficultés dans la régulation des émotions. En outre, on observe souvent une perturbation de l'image de soi, des relations instables et des comportements impulsifs. Ces comportements impulsifs peuvent être dangereux pour soi-même, mais aussi pour les autres. On estime que 1 à 2% de la population souffre de TPB. Les symptômes diminuent généralement à mesure que la personne vieillit.

Les facteurs de risque

123-HD-kind-verdrietig-psyche-04-17.jpg

Bien que de nombreuses recherches aient été menées sur ce trouble de la personnalité, on n'en connaît pas encore la cause exacte. Il est probable que le trouble se manifeste sous l’effet d’un ensemble de facteurs, liés autant à des caractéristiques innées qu’à des circonstances de la vie.

Quels sont les facteurs de risque ?

• le contexte parental
• les expériences négatives durant l'enfance
• un attachement peu sûr de l'enfant avec ses parents
• la négligence physique ou émotionnelle
• l'abus sexuel
• un soutien insuffisant de l'environnement de l'enfant

Les symptômes

123_psychose_schizofrenie_2021.jpg
Le manuel des troubles psychiatriques, le DSM-5, mentionne neuf caractéristiques du borderline. Pour un diagnostic de type borderline, une personne doit répondre à cinq de ces critères.

La peur de l'abandon

Les personnes borderline ont des difficultés à établir et à maintenir des relations. Mais une fois qu'elles se sont attachées à quelqu'un, la distance se transforme en dépendance excessive. Il en résulte une intense anxiété de séparation.

La pensée noire et blanche

Les patients TPB sont typiquement des penseurs noirs et blancs. Ils considèrent que les personnes qui les entourent ont raison ou tort. Ils alternent entre idéalisation et dévalorisation. Parce qu'ils pensent en noir et blanc, ils ont souvent des relations intenses qui ne durent que peu de temps : c'est tout ou rien.

Le trouble de l'identité

Les personnes souffrant de troubles de la personnalité borderline ont une image instable d'elles-mêmes. Elles ont des images contradictoires d'elles-mêmes qu'elles n'arrivent pas à intégrer. Cela leur donne un sentiment de vide permanent.

L’impulsivité

L'impulsivité est l'une des principales caractéristiques du trouble borderline. Les patients borderline peuvent être impulsifs lorsqu'il s'agit d'argent, de sexe, d'abus de substances, de conduite imprudente ou de frénésie alimentaire.

Les comportements suicidaires

Presque tous les patients borderline envisagent le suicide à un moment donné. Un nombre considérable d'entre eux font des tentatives de suicide ou s'automutilent.

Des sévères changements d'humeur

Les personnes atteintes du trouble borderline ont des humeurs très fluctuantes qui durent généralement quelques heures ou quelques jours tout au plus.

Un sentiment chronique de vide

Les patients borderline cherchent des relations et des impulsions à l'extérieur, sinon ils se sentent vides. Par conséquent, ils s'accrochent aux sentiments d'autrui, même s'ils ne peuvent pas faire confiance à cette personne.

Une colère incontrôlable

Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité borderline ont des difficultés à contrôler leur colère. Cela peut se manifester par des crises de colère ou des bagarres. Il est donc important d'éviter autant que possible les éléments déclencheurs de ce comportement : abus d'alcool et de drogues, manque de sommeil, stress.

Symptômes dissociatifs

Les personnes atteintes du trouble borderline peuvent souffrir de symptômes liés au stress, paranoïaques ou dissociatifs. Ici, le patient se déconnecte émotionnellement de lui-même dans des situations stressantes.

Les traitements

123_therapie_psycholoog_2021.jpg

En cas de suspicion de TPB, il est possible dans un premier temps de commencer à travailler avec des programmes d'auto-assistance et des groupes d'entraide. Une meilleure connaissance de soi peut permettre de prévenir de nombreux problèmes et aider à résoudre certains symptômes.

Le traitement professionnel se déroule généralement dans un centre spécialisé. La personne atteinte du TPB y apprend notamment à gérer ses émotions grâce à la psychothérapie. Il existe plusieurs formes.

thérapie comportementale dialectique
• thérapie cognitive
• traitement visant à gérer le stress

Le médecin peut prescrire des médicaments pour traiter les humeurs dépressives ou pour faire face à une psychose. Des traitements peuvent également aider à contrôler l'intensité des émotions.

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram