Bras ou jambe endormis ou engourdis : quelles sont les causes ?

Dernière mise à jour: août 2021
123m-kalf-pijn-been-benen-26-10.jpg

news Les fourmillements dans les membres sont appelés paresthésie. Lourdeur, fourmillements, picotements, difficulté momentanée à bouger le bras ou la jambe… : le phénomène peut être assez ennuyeux, mais il est généralement inoffensif. Quelles peuvent en être les causes ?

Dans la plupart des cas, la paresthésie survient simplement quand on s’est allongé sur le bras ou quand on a exercé une pression sur celui-ci, empêchant le sang de circuler comme il le devrait. Il est également possible qu'une mauvaise posture exerce une pression directe sur un nerf. Le nerf réagit alors en déclenchant une impression de picotements.

Si vous vous réveillez pendant la nuit avec cette sensation, il vous suffit de modifier votre posture pour que la pression soit réduite. La sensation de picotement s'arrêtera d’elle-même.

Si la paresthésie est de nature chronique, il peut y avoir une cause médicale.

Carence en vitamine B

La vitamine B est importante pour la santé des cellules et l'approvisionnement en énergie du corps. L'alimentation apporte normalement suffisamment de vitamine B, mais certaines personnes peuvent avoir besoin d'un complément, notamment les seniors, les végétariens, les consommateurs excessifs d'alcool ou les patients anémiques.

Rétention d'eau

La rétention d'eau peut indiquer une consommation élevée de sel ou une fluctuation des taux d'hormones pendant les règles. Ceci provoque des « gonflements » dans certaines parties du corps, ce qui peut perturber la circulation sanguine et provoquer une sensation de picotements.

Syndrome du canal carpien

Le pincement d’un nerf du poignet peut provoquer un engourdissement et des picotements dans la main et le bras.

Neuropathie périphérique

Si vous souffrez régulièrement de paresthésie et que vous êtes diabétique, il se peut que vous souffriez d'une lésion nerveuse ou d'une neuropathie périphérique causée par une glycémie élevée persistante.

Autres troubles

Des troubles du système nerveux central, comme la sclérose en plaques et l’accident vasculaire cérébral (AVC), peuvent provoquer des paresthésies. C’est le cas aussi des tumeurs au cerveau ou à la colonne vertébrale.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Si la paresthésie persiste pendant une longue période ou si vous présentez certains symptômes spécifiques, vous devriez consulter votre médecin.

• faiblesse musculaire
• fortes douleurs
• problèmes de vision
• difficulté à parler
• difficultés de coordination
• vertiges extrêmes

Voir aussi l'article : Syndrome du canal carpien : causes, symptômes et traitements

Source: Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram