L'irisine, substance produite par l’organisme, comme remède contre l'obésité

Dernière mise à jour: août 2021
123m-gewicht-19-11-19.jpg

news La recherche scientifique a toujours lié l'obésité et les maladies cardiovasculaires à une concentration accrue de tissu adipeux et à l'inflammation chronique qui y est associée. Mais récemment, l'attention s'est également portée sur les muscles. Le muscle squelettique est considéré comme un organe qui sécrète certaines hormones. L'une de ces hormones est l'irisine. Grâce à son rôle dans l'absorption du glucose et le métabolisme des graisses, elle peut être utilisée comme agent thérapeutique dans la lutte contre l'obésité et les maladies métaboliques.

Graisse brune et graisse blanche

Notre tissu adipeux peut être classé en deux principaux types différents : la graisse brune et la graisse blanche. La majorité de notre masse grasse est constituée de graisse blanche. Ce tissu stocke des gouttelettes de graisse dans le sang (triglycérides) et produit certaines protéines qui peuvent provoquer une inflammation chronique. La graisse blanche stocke l'énergie. Cela peut entraîner une couche de graisse visible à l'œil nu. Mais en plus, la graisse blanche peut aussi se déposer le long des organes, avec des conséquences néfastes pour la santé.

Contrairement à la graisse blanche, la graisse brune brûle les substances inflammatoires et le glucose et convertit l'énergie libérée en chaleur. Ce processus - également appelé thermogenèse - aide à perdre du poids et à maintenir la température corporelle. La graisse brune est donc importante pour un corps en bonne santé.

Irisine et activation de la graisse brune

La graisse brune peut être activée par des températures froides, de sorte qu'elle stimule toutes sortes de processus métaboliques, tels que la production d'énergie et de chaleur. Une recherche publiée dans la revue Nature a montré que l'activation de la graisse brune est également déclenchée par l'irisine. L'irisine est une protéine de type hormonal qui convertit le tissu adipeux blanc en graisse brune à l'aide d'une « protéine de découplage ». Cette protéine convertit l'énergie stockée dans les triglycérides en chaleur. L'irisine aide ainsi à produire de l'énergie et à mieux contrôler la glycémie et l'insuline.

On pense que l'irisine est sécrétée lors de la contraction musculaire. C'est peut-être le lien entre l'exercice et la protection contre les maladies chroniques, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer cette hypothèse. Ce qui a été clairement démontré, c'est que les taux d'irisine et de graisse brune sont plus faibles chez les personnes obèses. Il pourrait donc être pertinent d'utiliser l'irisine comme agent thérapeutique dans l'obésité et les maladies métaboliques. De cette façon, la consommation d'énergie et la perte de poids pourraient être stimulées. L'irisine n'aurait également aucun effet secondaire car c'est une substance produite par l'organisme.

Voir aussi l'article : Maladies cardiovasculaires : que faire contre la graisse du ventre ?

Source: Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram