ad

Après les pré- et les probiotiques : que sont les postbiotiques ?

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 3805 visites
123m-probiotica-prebio-postbio-2-9-20.jpg

news La plupart d'entre nous ont déjà entendu parler des probiotiques, ainsi sans doute que des prébiotiques, mais beaucoup moins des postbiotiques. Pourtant, la science s'y intéresse de plus en plus en raison de leurs bienfaits possibles pour la santé.

Les probiotiques sont constitués de bactéries vivantes et de levures qui peuvent avoir un effet positif sur la flore intestinale et la santé en général. On trouve ces micro-organismes dans les boissons fermentées, les yaourts et certains compléments alimentaires. Les prébiotiques sont des substances qui favorisent la croissance des probiotiques dans l'organisme. On les trouve dans les légumes, les fruits, le pain, les produits céréaliers et des légumineuses.

Renforcer le système immunitaire

Ces dernières années, de plus en plus d'attention a été accordée aux postbiotiques, des substances produites ou libérées par les probiotiques lors d'un processus de fermentation. Plus précisément, ils comprennent des enzymes, des peptides, des polysaccharides, des protéines de surface cellulaire et des acides gras à chaîne courte comme le butyrate et l'acétate.

Les scientifiques considèrent que les postbiotiques peuvent non seulement renforcer l'activité des probiotiques, mais ils agiraient aussi par eux-mêmes. Ils contribueraient notamment à renforcer le système immunitaire, que ce soit des personnes en bonne santé ou malades. Comme ce ne sont pas des micro-organismes vivants, ils présentent certains avantages techniques par rapport aux probiotiques, comme une production plus facile et un temps de conservation plus long.

Le surpoids et le diabète

Une équipe néerlandaise (université de Wageningen) a réalisé une étude de synthèse, qui aboutit à la conclusion que les postbiotiques bénéficient à la santé en général, et au fonctionnement intestinal en particulier. Ainsi, ils préviennent ou atténuent les troubles intestinaux, comme la diarrhée, chez l'enfant et l'adulte. On observe aussi des effets bénéfiques sur la dermatite, une inflammation de la peau. Des pistes suggèrent même un bienfait potentiel en cas d'obésité ou de diabète.

Voir aussi l'article : Flore intestinale (microbiote) : 5 questions sur les probiotiques

Source: International Journal of Molecular Sciences (www.mdpi.com/journal/ijms)
publié le : 14/09/2020 , mis à jour le 13/09/2020
ad
pub