Pourquoi le corps ne peut-il pas se passer de sucre ?

Dernière mise à jour: septembre 2019 | 8233 visites
123-suiker-07-19.jpg

news Le sucre véhicule la réputation d'être mauvais pour la santé. Les régimes sans sucre (glucides), ou en très faible quantité, pullulent, car renoncer au sucre serait plus sain. Pourtant, il s'agit d'un nutriment essentiel pour le bon fonctionnement de l'organisme.

Le sucre est une substance naturelle présente dans toutes sortes d'éléments nutritifs comme les fruits, les légumes et le lait, et que l'on extrait de la betterave sucrière et de la canne à sucre.

L'organisme convertit en énergie les substances contenues dans le sucre, le glucose et le fructose. Plusieurs mécanismes entrent en jeu, mais le corps a absolument besoin de cette énergie pour fonctionner correctement. C'est une sorte de carburant pour les muscles, et de tous les organes, c'est le cerveau qui a le plus besoin de ce carburant, tant pour faire fonctionner les organes que pour penser.

En cas de déficit en sucre, le cerveau va le puiser dans les réserves (faiblesse musculaire...) ou tourner au ralenti (difficulté de concentration...). Il va aussi convertir d'autres sources pour trouver de l'énergie. C'est le cas de la graisse. Dans le cadre d'un régime amaigrissant, il est utile de consommer un peu moins de sucre afin que l'organisme décompose davantage les graisses. Mais ne plus en manger du tout, ou beaucoup trop peu, aura des conséquences néfastes.

L'excès est lui aussi nocif, puisque l'excédent de sucre sera stocké sous forme de graisse, avec un risque majeur de surcharge pondérale et de diabète de type 2 (DT2). En outre, une trop grande quantité de sucre peut provoquer des caries dentaires, des problèmes intestinaux et de la fatigue.

Voir aussi l'article : Le cerveau réagit mieux au sucre qu'aux édulcorants


publié le : 19/09/2019 , mis à jour le 18/09/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci