7 questions sur la résistance aux antibiotiques

Dernière mise à jour: décembre 2018 | 963 visites
pil-medic-hand-dr-wit-170_400_02.jpg

news Les antibiotiques sont essentiels. Mais un inconvénient majeur est que les bactéries peuvent y devenir insensibles (résistantes). C'est pourquoi il est important que les médecins ne prescrivent des antibiotiques qu'en cas de nécessité, et que les patients utilisent ces médicaments de la bonne manière.

1° - Qu'est-ce que la résistance aux antibiotiques ?

La notion de résistance aux antibiotiques signifie que certaines bactéries ne sont plus sensibles à l'action d'un ou de plusieurs antibiotiques. Une infection par une bactérie résistante est difficile à traiter car l’antibiotique ne peut plus éliminer la bactérie ni empêcher sa prolifération.

Le nombre d'infections par des bactéries résistantes à au moins un antibiotique est en constante augmentation. Certaines bactéries deviennent même résistantes à la plupart des antibiotiques. C'est le cas du staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM) ou de l'entérocoque résistant à la vancomycine.

2° - Comment se produit la résistance aux antibiotiques ?

Les bactéries deviennent résistantes à force d'être confrontées au même type d'antibiotique, puis à d'autres, et ainsi de suite. Elles développent des mécanismes qui leur permettent de neutraliser l'action de ces médicaments. Ceci se produit à la suite d'expositions répétées sur une longue période.

3° - Pourquoi la résistance aux antibiotiques est-elle un problème ?

Lorsque les antibiotiques sont utilisés trop souvent et / ou dans des situations où ils ne sont pas indiqués, ceci permet aux bactéries de s'y confronter régulièrement, avec le risque qu'elles développent une résistance. Dans ce cas, une infection que les antibiotiques parvenaient à soigner risque de ne plus pouvoir être traitée aussi efficacement, et donc d'évoluer vers une forme beaucoup plus grave.

4° - Pour qui la résistance aux antibiotiques présente-t-elle un risque ?

Pour tout le monde, puisque chacun d'entre nous peut contracter une bactérie pathogène résistante aux antibiotiques et développer une infection alors difficile à soigner. Les patients affaiblis, notamment les personnes hospitalisées, sont encore plus fragiles, et les conséquences peuvent être dramatiques.

5° - Une infection par une bactérie résistante peut-elle être traitée ?

Oui, mais l'approche est beaucoup plus compliquée. Il faut d'abord identifier la souche bactérienne précise, et ensuite déterminer quel antibiotique, ou quelle association d'antibiotiques, pourrait contribuer à l'éliminer. Le résultat est incertain.

6° - Quelle est l'ampleur du problème ?

Le problème est mondial : on estime que 25.000 personnes meurent chaque année en Europe des suites d'une infection causée par une bactérie résistante aux antibiotiques.

7° - Comment peut-on réduire la résistance ?

La résistance bactérienne peut être partiellement contrôlée en limitant l'utilisation des antibiotiques aux cas de stricte nécessité. Souvent, les défenses naturelles de l'organisme (système immunitaire) suffisent pour combattre l'infection. Les antibiotiques doivent être prescrits lors d'une infection bactérienne sévère, à haut risque de complications, ou chez les patients dont l'organisme est affaibli.

Les conseils

• Prenez strictement la dose prescrite (par jour et pendant la durée nécessaire).

• N'arrêtez jamais un traitement antibiotique de votre propre initiative.

• N'utilisez pas d'antibiotiques qui traînent dans l'armoire à pharmacie, ou qu'un proche vous donnerait. Lors de chaque infection, une nouvelle prescription doit être rédigée par le praticien.


publié le : 10/12/2018 , mis à jour le 09/12/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci