Alimentation saine : quelles doivent être vos priorités ?

Dernière mise à jour: avril 2017 | 8708 visites
123-vr-koken-groenten-gezond-170-01.jpg

news Quels aliments faut-il privilégier, lesquels convient-il de limiter ? Les recommandations nutritionnelles viennent d’être précisées. Fruits et légumes, viande, sucre, sel… : vers où porter son attention ?

Cette actualisation a été réalisée par l’agence nationale française chargée de la sécurité sanitaire (Anses), en vue d’une adaptation du programme national nutrition santé (PNNS). Le rapport complet peut être téléchargé gratuitement (lien ci-dessous). Quels en sont les points forts ?

Les aliments recommandés

• Priorité encore et toujours à une consommation élevée de fruits et de légumes.
• Augmenter la part des légumineuses : lentilles, pois, fèves, haricots, pois chiches…
• Préférer les céréales et les produits dérivés (pain, pâtes, riz…) les moins raffinés possibles (complets).
• Choisir les huiles végétales avec un taux élevé en oméga-3 (acide alpha-linolénique) : colza, soja, noix…
• Du poisson deux fois par semaine, en particulier du poisson gras (thon, sardine, saumon…), riche en oméga-3.

Les aliments à modérer

• Très peu de charcuterie (jambon, saucisson…) : 25 g par jour en moyenne maximum.
• Essayer de ne pas dépasser 500 g de viande par semaine (bœuf, porc, agneau…).
• Attention au sel : les apports restent beaucoup trop élevés pour la majorité de la population. Ceci vaut pour le sel de table comme pour le sel présent dans les aliments (gare aux plats préparés !).
• Idem pour les sucres ajoutés (pas plus d’un soda par jour !).

Le dossier se penche aussi sur les aliments et les modes de cuisson susceptibles d’être vecteurs de substances chimiques (plomb, arsenic, acrylamide…), avec un effet délétère sur la santé. Le bon sens et un régime alimentaire varié permettent déjà de limiter considérablement les risques.

••• Pour consulter le rapport complet : cliquez ici.

Source: Anses (https://www.anses.fr/fr)
publié le : 04/04/2017 , mis à jour le 04/04/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci