Mal de dos : comment votre esprit peut soulager la douleur

Dernière mise à jour: juin 2016 | 9242 visites
123-rug-pijn-rugpijn-170-30-5.jpg

news Le traitement de la lombalgie chronique se heurte à de grosses difficultés : les techniques de gestion du stress et de support mental font beaucoup de bien.

De plus en plus d’études démontrent que ces méthodes contribuent à améliorer bien des aspects de l’état de santé. Ici, une équipe américaine (université de Washington) a exploré leur intérêt face à la douleur lombaire chronique, lorsque le mal de dos ne trouve pas de cause bien précise (pas de hernie discale, par exemple). Des patients âgés de 20 à 70 ans, souffrant de douleurs dorsales depuis au moins trois mois, ont participé à ces recherches.

Trois groupes ont été constitués : 1°) poursuite du traitement habituel (quel qu’il soit), 2°) thérapie cognitivo-comportementale, 3°) méditation de pleine conscience (centrée sur la réduction du stress : mindfulness based stress reduction ou MBSR). Les séances d’initiation étaient proposées à un rythme de deux heures par semaine, pendant deux mois, avec ensuite une pratique individuelle. Une évaluation est intervenue à six mois, puis à un an.

Les résultats montrent une amélioration bien plus importante de la douleur et de la limitation fonctionnelle dans les groupes thérapie cognitivo-comportementale et pleine conscience par rapport à celui des soins standards. La pleine conscience semble un peu plus efficace, mais la différence n’est pas jugée suffisamment significative. En d’autres termes, ces deux méthodes de gestion du stress, avec alors moins d’anxiété face à la douleur et peut-être aussi des conséquences positives sur le phénomène inflammatoire, présentent un intérêt similaire, et peuvent être intégrées dans un programme plus large, comprenant notamment des exercices physiques adaptés. Les médicaments (anti-inflammatoires, antidouleurs…) ne sont pas exclus, mais devraient sans doute être réservés à la phase aiguë.

Source: JAMA (http://jama.jamanetwork.com)
publié le : 08/06/2016 , mis à jour le 07/06/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci