Les conseils contre le rhume des foins

Dernière mise à jour: avril 2016 | 3113 visites
123-p-vr-lucht-venster-170-6.jpg

news La prévention du rhume des foins est pratiquement impossible, mais vous pouvez prendre certaines mesures pour en diminuer au maximum les conséquences.

• Il est important de savoir à quel pollen vous êtes sensible, afin de prendre à temps les précautions nécessaires.

• Tenez compte des alertes au rhume des foins diffusées à la radio ou sur Internet. La sévérité de vos symptômes dépend de la concentration de pollen dans l’air. Plus elle est élevée, plus vous aurez des symptômes.

La météo a de l’influence : plus il fait chaud, plus la concentration de pollen est haute. Les jours venteux, le pollen se disperse facilement. Avec la pluie, il est éliminé. En soirée, la quantité de pollen dans l’air est plus importante.

• Évitez en tout cas les efforts et les activités en plein air (comme la marche, le vélo, le sport) en cas de forte concentration de pollen auquel vous êtes sensible. Les sports en intérieur sont plus appropriés. Si vous voulez quand même faire du sport dehors, faites-le de préférence le matin tôt ou juste après une averse, quand il y a moins de pollen dans l’air.

À la campagne, il y a généralement plus de pollen qu’en ville. Mais la ville est entourée de routes très fréquentées, ce qui véhicule plus de pollen dans l’air. La pollution atmosphérique peut également intensifier les symptômes. À la campagne, la concentration de pollen est plus haute le matin alors qu’en ville elle l’est le plus souvent le soir.

• Évitez les bois, les parcs et les prairies, ainsi que le camping ou les pique-niques en pleine nature.

• Ne tondez pas la pelouse et restez loin des endroits où l’herbe a été coupée.

À la mer ou à la montagne (au-delà de 1.500 mètres), il y a beaucoup moins de pollen dans l’air, surtout de pollen d’arbres. Essayez d’en tenir compte dans vos plans de vacances. Un séjour à la côte durant la période de floraison du bouleau (avril - mai) est conseillé aux personnes qui sont allergiques à son pollen. En ce qui concerne les pollens de graminées, la situation est différente : l’influence de la direction du vent est importante. La brise de mer ne véhicule presque pas de pollen, contrairement aux vents intérieurs, qui peuvent amener à la côte autant de pollen que dans l’intérieur du pays.

• Laissez les fenêtres et les portes fermées (surtout celles des chambres à coucher), en particulier à la fin de l’après-midi, quand les concentrations de pollen sont les plus hautes. Aérez votre maison de préférence le matin, le soir ou après une averse parce qu’il y a moins de pollen dans l’air à ces moments-là.

• Passez régulièrement un chiffon humide sur les meubles et les surfaces intérieures. Aspirez périodiquement, de préférence avec un aspirateur équipé d’un bon filtre. Le pollen tombe rapidement sur le sol (s’il n’y a pas de courant d’air)

• N’introduisez pas de plante, de bouquet ou de branche avec des bourgeons dans la maison si vous risquez une réaction allergique.

• Le linge mouillé sera pendu à l’intérieur afin que le pollen ne s’y accroche pas. Si vous voulez vraiment le sécher dehors, faites-le juste après la pluie.

• Ne changez pas vos vêtements d’extérieur ou de sport dans votre chambre à coucher.

• Lavez ou rincez vos cheveux avant d’aller dormir pour en faire disparaître les grains de pollen.

• Laissez la fenêtre de votre voiture fermée. Installez éventuellement un filtre à pollen dans le système de circulation d’air. Dans les systèmes d’air conditionné, c’est désormais la norme.

• À l’extérieur, portez des lunettes (de soleil) bien enveloppantes.

• Lavez régulièrement vos animaux de compagnie.

• Appliquez de la vaseline à l’intérieur de votre nez et autour de vos yeux pour empêcher le pollen d’atteindre les muqueuses.

• Évitez la fumée de tabac et les endroits enfumés, ils stimulent et accélèrent la réaction au pollen. Évitez également de fumer.

• Évitez l’inhalation de stimulants non allergènes, comme la colle, la peinture, les produits de nettoyage, les nettoyants de WC, etc., qui peuvent aggraver la réaction allergique.

• Ne frottez pas vos yeux mais soulagez l'irritation en les rinçant à l’eau tiède ou en posant un gant de toilette humide.

• Évitez de porter des lentilles de contact en cas de symptômes oculaires.

Une douche chaude peut soulager les symptômes. L’air chaud et humide chasse le pollen de la salle de bains. N’utilisez pas de shampoing/gel douche/savon très odorants, parce que les odeurs fortes peuvent aggraver la réaction allergique.

• Pour les symptômes naissants, un rinçage du nez ou de la gorge avec une solution d’eau salée peut aider.

Et les allergies croisées ?

Prudence avec les fruits et les légumes. Une personne sur deux souffrant d’une allergie au pollen d’un arbre développe une allergie aux fruits et/ou aux légumes. Même chez les personnes allergiques aux graminées, une allergie croisée avec certains légumes ou fruits peut se développer. Cela vient du fait que les substances qui causent le rhume des foins peuvent également être présentes dans les aliments. Soyez donc attentif à ce que vous mangez quand vous souffrez d’une telle allergie.

Certaines protéines du pollen de bouleau et de noisetier sont également présentes dans certains fruits comme la pomme, la poire, les fruits à noyau (prune, pêche, cerise), le melon, le kiwi et les fruits secs (noisette, amande, noix…), ainsi que dans le persil, le poivron, la carotte et la tomate.

Certaines protéines de l’herbe se retrouvent également dans les arachides, la carotte, le concombre, la banane, l’ananas, le céleri, le persil et la pomme de terre.

Les personnes allergiques au pollen d’armoise courent un grand risque d’allergie alimentaire au céleri, à la carotte et au fenouil.

Les allergènes contenus dans les fruits et légumes peuvent être détruits par la cuisson. Cela signifie que quelqu’un d’allergique à la pomme tolère habituellement la compote de pommes ou le jus de pomme.


publié le : 30/04/2016 , mis à jour le 29/04/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci