ad

Syndrome de Gilbert : définition, symptômes et traitement

Dernière mise à jour: octobre 2015 | 36172 visites
anatom-lever-170-400_03.jpg

news Le syndrome de Gilbert est une anomalie génétique du foie et plus précisément du métabolisme de la bilirubine, un pigment jaune produit lors de la dégradation de l’hémoglobine, et dont le taux augmente dans le sang (hyperbilirubinémie).

Des petites quantités de bilirubine sont normalement présentes dans le sang. La bilirubine est produite à partir de la décomposition naturelle de l'hémoglobine (le pigment rouge des globules rouges) dans la moelle osseuse, la rate, et d'autres organes. Elle est transportée par le sang jusqu'au foie. Dans le foie, elle subit une série de transformations chimiques, puis elle est excrétée dans la bile pour être finalement évacuée de l'organisme. Cependant, lorsque les globules rouges se décomposent excessivement ou s’il y a interférence dans le processus d’excrétion de la bile, la quantité de bilirubine augmente et peut provoquer une jaunisse (ictère), avec une coloration jaune de la peau et/ou des yeux.

Des adaptations du mode de vie


Le syndrome de Gilbert présente un caractère héréditaire (il peut se transmettre à la fois par le père et la mère) et il touche environ 5% de la population mondiale. Les principaux facteurs déclencheurs sont un état infectieux, un jeûne, une déshydratation ou encore un stress et un état de fatigue important.

Certaines personnes présentent très peu de symptômes et souvent elles ne sont pas conscientes d’être atteintes du syndrome. Cependant, chez d’autres, une légère jaunisse peut apparaître et le blanc des yeux peut être jaunâtre. D’autres rapportent des nausées, des troubles gastro-intestinaux et des douleurs abdominales. Le diagnostic est habituellement posé par un examen général du patient, des tests sanguins et une analyse d’urine.

Le syndrome de Gilbert est une maladie relativement bénigne qui, dans la majorité des cas, n’a pas de conséquence à long terme. Elle requiert d’ailleurs rarement un traitement, la jaunisse finissant par disparaître d'elle-même après un certain laps de temps. Il est néanmoins conseillé de manger sainement, de bouger régulièrement, de limiter sa consommation d’alcool et de dormir suffisamment. En cas de nécessité, le médecin peut prescrire un médicament (le phénobarbital) qui assurera une diminution du taux de bilirubine dans le sang.


publié le : 20/10/2015 , mis à jour le 19/10/2015
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci