Cigarette à la maison : l’effet étonnant sur le poids de l’enfant

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 4147 visites
sigaret-asbak-glas-170_400-04.jpg

news Le tabagisme des parents expose l’enfant à des risques accrus de tour de taille et d’indice de masse corporelle (IMC) plus élevés, et ceci à un âge critique.

L’étude a été réalisée au Québec (université de Montréal) auprès de quelque 2.000 familles qui ont fourni un éventail d’informations sur leur mode de vie, renseignements à partir desquels les chercheurs ont isolé la composante « tabagisme familial ». Par rapport à ceux dont les parents ne fument pas (et en tout cas pas à la maison), les enfants exposés à la fumée de cigarette affichent en moyenne, à l’âge de 10 ans, un tour de taille et un IMC supérieurs.

La différence n’est pas considérable, expliquent les spécialistes, mais ils soulignent le fait que le phénomène intervient à un moment clé du développement de l’enfant : le rebond d’adiposité. De quoi s’agit-il ? La corpulence varie physiologiquement au cours de la croissance. D’une manière générale, une remontée de la courbe d’IMC survient « spontanément » vers 6 ans, alors que l’IMC est en principe à son plus bas : c’est le rebond d’adiposité. L’âge de ce rebond est utilisé comme un marqueur prédictif du risque d’obésité : plus le rebond est marqué (et précoce, aussi), plus le risque d’évoluer vers une obésité est élevé. Ce n’est pas systématique, mais c’est un indice important.

Les causes de cet excès de prise de poids chez les enfants de fumeurs renvoient à des altérations des processus immunitaires, neuro-développementaux et cardiovasculaires, sachant que ces mécanismes sont qualifiés de « multiples et trans-directionnels », autrement dit, complexes. Ce qu’il faut surtout retenir – combien de fois cela a-t-il été dit et répété ! -, c’est que les parents fumeurs, à défaut d’arrêter, doivent absolument s’abstenir à la maison.

Source: Université de Montréal (www.umontreal.ca)
publié le : 04/09/2015 , mis à jour le 03/09/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci