La fumée de cigarette excite les bactéries

Dernière mise à jour: juin 2013

news Exposées à la fumée du tabac, certaines bactéries manifestent une agressivité, une dangerosité accrues. L’effet est direct et proportionnel à la dose.

Et considérant les mécanismes qui entrent en jeu, ce qui vaut pour la cigarette s’applique sans doute aussi aux gaz d’échappement, même si cette étude n’a pas exploré cet aspect. Ce qu’ont démontré des chercheurs des universités Columbia (New York) et de Pennsylvanie, c’est que la fumée favorise la formation de biofilms, c’est-à-dire l’agrégation des bactéries et leur capacité d’adhésion aux cellules humaines ; alors que dans le même temps, elles présentent un plus fort potentiel d’envahissement cellulaire.

Trois familles de bactéries ont été examinées de près : staphylococcus aureus (le staphylocoque doré), pseudomonas aeruginosa et streptococcus pneumoniae, prélevés sur des patients et exposés en laboratoire à des concentrations variables de fumée de cigarette. Et à chaque fois, le même constat. Les auteurs considèrent que ce « coup de fouet » bactérien ne concerne pas que le système respiratoire, mais agit sur bien d’autres fonctions (articulaires, cardiaques, digestives…).

Tabagisme actif ou passif : le risque est présent dans les deux cas.

Source: Environmental Health Perspectives (http://ehp.niehs.nih.gov)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.