Diagnostiquer Parkinson grâce à la voix

Dernière mise à jour: octobre 2012

news Un logiciel permet de déceler les modifications de la voix liées à la maladie de Parkinson.

Le taux de réussite est important (près de 90%), mais le système reste perfectible, concède son concepteur, Max Little, du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui en a développé le principe en collaboration avec des collègues de l’université britannique d’Oxford.

Pour ce faire, il a enregistré, durant une période de six mois, les voix d’une cinquantaine de patients souffrant de la maladie de Parkinson, qu’il a comparées avec celles de personnes en bonne santé, ainsi qu’avec celles de patients présentant une altération vocale liée à d’autres causes (rhume, tabagisme, notamment). Et donc, il est parvenu à isoler des caractéristiques spécifiques à la maladie de Parkinson, avec une sensibilité remarquable.

L’ambition à terme de Max Little consiste à mettre au point un test vocal permettant de diagnostiquer cette affection neurologique à un stade (très) précoce.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram