Le fœtus modifie le cerveau de maman

Dernière mise à jour: juin 2022

news L’impact de la santé physique et psychologique de la maman sur le développement du fœtus a fait l’objet de nombreuses études. Mais qu’en est-il dans l’autre sens ?

Laura Glynn, psychologue à l’université Chapman (Californie), a développé une thèse suggérant que la grossesse préparait le cerveau de la femme au comportement maternel post-natal. Elle explique cela dans un article publié par la revue « Current Directions in Psychological Science ».

Il y a d’abord la grossesse en tant que telle, période de grands bouleversements hormonaux. Laura Glynn suggère que les hormones de la reproduction pourraient moduler le cerveau de la maman, lui permettant d’être particulièrement sensible aux besoins, aux signaux du bébé. Elle prend comme exemple la rapidité avec laquelle une mère se réveille lorsque son enfant s'agite dans le berceau, lorsqu’elle « sent » que quelque chose se passe, alors que le père continue à dormir profondément.

La psychologue indique aussi que des échanges cellulaires se produiraient à travers le placenta, dans le sens fœtus-mère, aboutissant dans la circulation sanguine, puis dans le cerveau de la maman, avec stimulation de zones cérébrales impliquées dans l’optimisation du comportement maternel. Laura Glynn concède que ses théories demandent à être formellement validées, tout en soulignant que cette voie de recherches, encore relativement peu explorée, dégage des perspectives fascinantes.

En exclusivité chez Medi-Market ! En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram