Coup de soleil : que faire ?

dossier

Aucune crème solaire n’offre de protection totale contre les coups de soleil. Même quand vous vous êtes enduit, vous pouvez vous brûler si vous restez trop longtemps au soleil. Mais d’autres facteurs peuvent-ils accroître le risque ? Et comment soigner votre peau si vous avez malgré tout un coup de soleil

Voir aussi l'article : Crème solaire SPF : peut-on rester plus longtemps au soleil avec un facteur élevé ?

Facteurs de risque

Le risque d’attraper un coup de soleil dépend de différents facteurs comme votre type de peau, votre âge, la puissance du soleil (index UV), la durée de votre exposition, etc. 

Voir aussi l'article : Pourquoi le premier soleil est dangereux

123M_zonnebrand_verbrand_zon_2022.jpg

1. Type de peau

Le temps qu’un adulte peut passer au soleil sans risque dépend avant tout de son type de peau. Les personnes à peau claire doivent être plus prudentes que quelqu’un qui a une peau plus foncée. Une peau brune offre une légère protection mais uniquement contre les UVB. Il faut donc systématiquement s’enduire pour protéger sa peau de toutes les affections provoquées par les UVA et les UVB.

Type de peau 1 : Particulièrement sensible au soleil. Il s’agit des peaux d’un blanc laiteux, généralement assorties de cheveux roux ou blonds, parsemées de taches de rousseur. Ce type de peau brûle toujours quand il est exposé au soleil. Il ne bronze pas et on recense parfois des cas de cancers cutanés dans la famille. Sans protection, on peut s’occasionner un coup de soleil en 5 à 10 minutes.

Type de peau 2 : Une peau pâle, des cheveux blonds ou brun clair, souvent parsemée de taches de rousseur. Elle brûle souvent mais bronze légèrement. Sans protection, elle peut brûler après 10 à 20 minutes d’exposition.

Type de peau 3 : Entre la peau sensible et la résistante. La peau est pâle, les cheveux blond foncé, châtain ou brun foncé, en général sans tache de rousseur. Elle brûle peu et bronze facilement. Sans crème solaire, elle peut brûler au bout de 20 à 30 minutes.

Type de peau 4 : Une peau mate ou foncée, des cheveux brun foncés ou noirs. Ce type de peau brûle rarement, bronze très facilement et ne brûle qu’après 30 à 45 minutes, sans protection.

Voir aussi l'article : Quelle protection solaire pour votre peau ?

2. Enfants

Les enfants sont particulièrement fragiles. Ils sont en plein développement et leur peau est à la fois plus fine et plus sensible que celles des adultes. De longues expositions et des coups de soleil fréquents durant l’enfance peuvent avoir un impact négatif sur l’apparition d’un cancer de la peau, des années plus tard.

Voir aussi l'article : Enfant et soleil : à chaque âge, sa protection

3. Médicaments et cosmétiques

Certains médicaments comme les antibiotiques, les antihistaminiques et la pilule contraceptive peuvent rendre la peau plus sensible et même provoquer une réaction au soleil. Lisez toujours la notice de vos médicaments et en cas de doute, demandez conseil au pharmacien. Evitez les parfums si vous vous exposez au soleil.

Voir aussi l'article : Les différentes réactions de la peau dues au soleil

4. Une cicatrice

Durant les premiers mois, les cicatrices ont besoin d’une protection supplémentaire, d'autant plus si elles sont grandes, qu’elles soient consécutives à un accident, une brûlure ou une opération ou encore un peeling, un traitement au laser ou un soin antirides. Une peau déjà irritée est en effet beaucoup plus sensible aux UV, qu’il s’agisse du soleil ou du banc solaire. La cicatrice peut foncer ou pâlir. Le risque est surtout de nature esthétique : le soleil n’entravera pas la guérison de la peau. Toutefois, une coloration marquée peut perdurer pendant des mois et même à vie, dans le pire des cas.

Voir aussi l'article : Cancer de la peau : quelle est la différence entre UVA et UVB ?

5. Certains parties du corps

Les parties du corps qui ne sont généralement pas exposées, comme le haut des bras et des jambes, le dos et le ventre, sont plus souvent victimes de coups de soleil.

6. L’index UV

La durée de l’exposition est étroitement liée à l’index UV, qui mesure la quantité d’ultraviolets émis par le soleil.

Voir aussi l'article : Le banc solaire avant les vacances: une bonne idée ?

Index UV

Puissance du soleil

La peau brûle

1-2

Quasiment nulle

Presque pas

3-4

Faible

Lentement

5-6

Moyenne

Facilement

7-8

Forte

Rapidement

9-11

Très forte

Très vite

En Belgique, l’index UV dépasse rarement 7. Le temps qu’on peut impunément passer au soleil à un index UV déterminé dépend d’une série de facteurs.

Les personnes ayant une peau foncée (type de peau IV) brûlent moins vite que celle qui ont une peau très claire et qui brunissent peu, voire jamais (type de peau I). En règle générale, si l’index UV est de 5 ou 6, une personne ayant une peau de type II, la plus fréquente sous nos latitudes, peut prendre un coup de soleil après 25 minutes d’exposition sans protection.

On mesure l’index UV à tout moment de la journée, dans le monde entier. Il peut varier en fonction de l’endroit où vous vous trouvez et du moment de la journée. Les instituts météorologiques de nombreux pays se sont concertés afin d’utiliser le même mode de calcul. Vous pouvez donc jauger avec précision vos risques de coup de soleil à l’endroit où vous passez vos vacances en comparant l’index UV aux valeurs auxquelles vous êtes habitué en Belgique. Certains quotidiens belges et le site de l’IRM mentionnent la puissance du soleil en Belgique.

La puissance du rayonnement dépend des facteurs suivants :

  • La saison : le soleil est plus fort en été.
  • L’heure : l’index culmine en milieu de journée, quand le soleil est au zénith.
  • La latitude : le rayonnement augmente à mesure qu’on se rapproche de l’équateur.
  • L’altitude : en montagne, l’air filtre moins d’UV qu’au niveau de la mer.
  • La réflexion du soleil : le rayonnement UV augmente quand il est réfléchi par la neige, l’eau ou le sable et il arrive en tous sens.

Voir aussi l'article : Crèmes solaires maison : un gros risque pour votre peau

A quoi reconnait-on un coup de soleil ?

La plupart des symptômes n’apparaissent qu’au bout de quelques heures.

  • Peau rouge et brûlante
  • Peau douloureuse, parfois gonflée
  • Par la suite, il peut y avoir formation de minuscules ampoules
  • La peau pèle, dans une phase ultérieure
  • En cas de coup de soleil grave, d’autres problèmes peuvent apparaître : fièvre, frissons, nausées, migraine, palpitations

Voir aussi l'article : Coup de chaleur et insolation : symptômes et traitement

Comment traiter un coup de soleil ?

  • Abritez-vous immédiatement si vous remarquez que vous commencez à brûler.
  • Refroidissez la peau avec des serviettes humides ou en prenant une douche tiède mais évitez de trop vous refroidir.
  • Tamponnez délicatement la peau pour la sécher.
  • Appliquez régulièrement une crème hydratante hydrocolloïde ou une lotion après-soleil.
  • Optez pour des vêtements légers qui ne frottent ni ne serrent.
  • Si besoin, vous pouvez prendre un antidouleur (par exemple, du paracétamol).
  • Protégez et soignez d’éventuelles ampoules, pour prévenir toute infection bactérienne.
  • Evitez le soleil pendant 3 jours au moins (plus longtemps en cas de coup de soleil grave) pour permettre à votre peau de guérir.

Voir aussi l'article : Coup de soleil : pourquoi ça fait si mal

Quand consulter ?

  • Si vous présentez d’autres symptômes tels que fièvre, frissons, accélération du pouls, mal de tête, fatigue, vertiges, nausées et/ou vomissements.
  • En cas de coup de soleil très étendu
  • Si vous avez beaucoup d’ampoules
  • Pour les enfants en bas âge
  • Si la peau n’a pas guéri au bout de deux semaines

Voir aussi l'article : Temps couvert : méfiez-vous des coups de soleil !

Bronnen:
http://brandwonden.be
http://www.huidinfo.nl
https://www.thuisarts.nl



Dernière mise à jour: août 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram