Pourquoi faut-il éviter de faire pipi dans une piscine ?

dossier

Un pipi rapide dans la piscine est plus tentant que de retirer son maillot de bain mouillé pour aller aux toilettes. Mais uriner dans une piscine n'est pas si anodin.

Le mélange d’urine et de chlore produit des composés chimiques qui irritent les yeux et les voies respiratoires. De plus, la diminution du taux de chlore altère sa capacité à lutter contre les bactéries.

Voir aussi l'article : Piscine : les règles d'hygiène

La fonction du chlore dans l'eau de la piscine

123m_zwembad_zomer_zon_vakantie_reis_2022.jpg
On ajoute du chlore à l’eau des piscines afin de tuer les microbes. L’acide hypochloreux élimine toute une série de bactéries, parmi lesquelles la salmonelle et l’E.coli, ainsi que certains virus

Le chlore abîme en fait les parois cellulaires indispensables à la survie des bactéries et détruit les protéines et l’ADN des virus. Les produits chimiques pour piscines anéantissent la plupart des agents pathogènes en l’espace de quelques minutes mais certains peuvent survivre pendant des jours dans l’eau.

Voir aussi l'article : Piscines et jacuzzis : de l’eau… et trop d’urine

Uriner dans la piscine, une mauvaise idée

En urinant dans une piscine, vous gaspillez en fait le chlore nécessaire à l’élimination des agents pathogènes, des bactéries, des déjections, de la saleté, de la sueur et autres germes. Le chlore est un produit chimique puissant mais il a besoin d’un environnement particulier - d’un pH adéquat, plus précisément - pour agir de manière optimale. Or, l’urine modifie le pH de l’eau. Le mélange d’urine et de chlore forme ce qu’on appelle des chloramines. La réaction chimique ainsi provoquée absorbe le chlore et diminue donc son efficacité. 

Le nageur moyen apporte des millions de microbes dans l’eau. Une goutte de salive, les cheveux, les mains, le nez, la bouche et la peau contiennent des masses de micro-organismes vivants que le chlore doit combattre. C’est une tâche titanesque, qui relève de l’impossible si l’urine s’en mêle. Un innocent pipi peut modifier le taux de chlore dans l’eau au point que des virus, des bactéries ou des parasites survivent et rendent les nageurs malades.

Par ailleurs, le contact de l’urine avec le chlore libère une substance, le trichlorure d’azote, qui a une odeur similaire au chlore. Donc, une forte odeur de chlore dans une piscine signifie que beaucoup de personnes y ont uriné. Le trichlorure d’azote pique les yeux, fait couler le nez et tousser et peut même être à l’origine de problèmes respiratoires.

Voir aussi l'article : Psoriasis : peut-on se rendre dans une piscine publique ?

Comment préserver la propreté de l’eau de piscine ?

Il y a donc suffisamment d'arguments pour se retenir de faire pipi dans un bassin chloré. Voici quelques conseils pour préserver la propreté de l’eau :

  • Passez aux toilettes avant d’aller dans l’eau.
  • Si vous allez nager avec un bébé ou un enfant en bas âge, mettez-lui une couche de piscine.
  • Prenez une douche ou rincez-vous avant de vous baigner. Vous évitez ainsi d’apporter dans l’eau vos peaux mortes, votre crème solaire, votre maquillage ou vos produits de soin.
  • Portez un bonnet de bain.
  • Apprenez à vos enfants à ne pas uriner dans la piscine.

Voir aussi l'article : Contre la noyade, choisissez un maillot fluo !

Sources :
www.rtlnieuws.nl
www.prevention.com

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: septembre 2022
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram