Règles anniversaire: peut-on avoir des règles normales enceinte?

dossier

On dit toujours que le premier signe flagrant d'une grossesse est l'absence de règles. Pourtant, avoir ses règles - ou plutôt des saignements - enceinte est un phénomène loin d'être rare, surtout lors du premier trimestre de grossesse. On appelle ces saignements les "règles anniversaire". Explications.

Sur les forums, elles sont nombreuses à poser la question: "J'ai mes règles mais je pense être enceinte... C'est possible?" Dans la grande majorité des cas, on n'est pas supposée saigner quand on tombe enceinte. Et l'absence de règles (aménorrhée) est le premier symptôme qu'une grossesse a débuté: vous devrez alors réaliser un test de grossesse pour en avoir le cœur net. Mais une absence de règles ne signifie pas forcément que vous êtes effectivement bien enceinte, et a contrario, des saignements ne signifient pas toujours que vous n'êtes pas enceinte.

Les règles anniversaire

Tout sang qui sort de votre vagin n'est pas forcément des règles. Vous l'avez déjà peut-être vécu, à certains moments de votre vie: si vous prenez la pilule (règles artificielles), si vous avez eu des spottings - ces petits saignements souvent de couleur marron - lors de la nidation (implantation de l'œuf dans la paroi de l'utérus), si vous avez subi une fausse couche ou une grossesse extra-utérine, etc. On parle alors de métrorragies: des saignements survenant en dehors des règles.

On les appelle "règles anniversaire", mais en réalité, elles n'ont de règles que le nom. En effet, comme les autres métrorragies, elles n'ont rien à voir avec des menstruations, qui correspondent à la dégradation de la muqueuse utérine lorsqu'il n'y a pas eu fécondation.

? En résumé: non, vous ne pouvez pas avoir vos règles enceinte, mais oui, vous pouvez avoir des saignements enceinte.

Les différents types de "règles anniversaire":

Il faut distinguer les saignements aux causes pathologiques, dont l'origine peut facilement être décelable à l'examen, et qui peuvent ne survenir qu'une fois dans la grossesse, des "vraies" règles anniversaire aux causes plus mystérieuses, mal connues, mais très probablement d'origine hormonale. Ces "vraies fausses règles" sont bien plus rares que les saignements pathologiques. Vous pensez avoir des règles anniversaire alors qu'en réalité, vous avez un petit hématome ou un saignement du col de l'utérus sans forcément le savoir.

Enfin, on peut confondre saignements de règles et saignements de nidation. La nidation survenant environ 10 jours après l'ovulation, elle est proche dans le temps des règles, ce qui peut créer la confusion.

Les différences entre vraies et fausses règles

En général, les règles anniversaire sont différentes des vraies menstruations: elles sont de couleur marron ou rosées, elles sont moins abondantes et durent moins longtemps (1 ou 2 jours). Mais il arrive qu'elles soient ressenties par la femme exactement comme ses règles habituelles, d'autant plus si elle n'a pas des règles très abondantes. Des règles anniversaire peuvent donc être dans une certaine mesure abondantes (pas hémorragiques), et durer 3 ou 4 jours. Vous pouvez donc avoir l'impression que vous avez vos règles normalement, alors que vous êtes enceinte.

Les règles anniversaire sans cause pathologique ne sont en revanche jamais douloureuses et ne durent jamais dans le temps.

Les saignements en début de grossesse

Les saignements en début de grossesse peuvent donc avoir des causes pathologiques (mais pas forcément graves) multiples, dont les principales:

  • Un hématome décidual (saignement entre le placenta et l'utérus).
  • Des petites lésions du col de l'utérus: des saignements peuvent apparaître après un toucher vaginal ou un rapport sexuel, par exemple.
  • Une inflammation génitale due à une infection type Chlamydia.
  • Un choc (coup dans le bas-ventre, chute...)
  • Une fausse couche.
  • Une grossesse extra-utérine.
  • Une grossesse môlaire.

?? Si vous êtes enceinte et que vous saignez, vous devez toujours consulter. Les saignements du premier trimestre de grossesse, fréquents (environ 1 femme sur 4), ne sont pas toujours annonciateurs que la grossesse est compromise. Mais votre médecin ou sage-femme vous demandera peut-être de prendre certaines précautions, en cas de décollement placentaire par exemple, fréquent en début de grossesse.

Le déni de grossesse

En principe, les règles anniversaire ne se produisent qu'au cours du premier trimestre, et cessent spontanément avant le deuxième trimestre. Mais il arrive que des métrorragies soient présentes tard dans la grossesse, jusqu'au troisième trimestre, pour des raisons encore difficilement explicables. La femme n'a pas conscience d'être enceinte, et en réaction, son corps ne montre aucun signe de grossesse. Si un déni de grossesse est tout à fait possible en cas d'aménorrhée (notamment si la femme est sous contraception), la survenue de saignements alors qu'elle est enceinte empêche la future mère de repérer le signe sans doute le plus évident d'une grossesse. Selon les études, plus de la moitié des femmes faisant un déni ont constaté des saignements pendant la gestation.

Dans tous les cas, si vous êtes en train de lire cet article et donc potentiellement en train de vous demander si vous pouvez être enceinte alors que vous avez vos règles, soyez rassurée: le risque que vous fassiez un déni de grossesse est pratiquement nul, puisque vous êtes consciente qu'une grossesse est possible. Mais si vous avez le moindre doute, si vous ne vous sentez pas comme d'habitude ou que vos saignements ne ressemblent pas à vos règles habituelles, consultez votre médecin et/ou faites un test de grossesse.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Saignements de nidation ou de règles? Les différences
Saignements en début de grossesse: quelles en sont les causes?
Comment savoir si on est enceinte avant les règles?
Témoignage | J’ai fait une grossesse extra-utérine

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: mai 2021
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram