L'épisiotomie: où, pourquoi, comment, et peut-on l'éviter?

dossier Pour éviter les déchirures dans la région vaginale lors de l'accouchement, le gynécologue pratique parfois une incision du périnée. Cette coupe, appelée épisiotomie, se fait toujours sous anesthésie locale si vous n'avez pas encore reçu de péridurale.

Qu'est-ce qu'une épisiotomie?

Une épisiotomie est un acte chirurgical consistant à couper dans la zone du périnée pendant l'accouchement, pour l'ouvrir et laisser passer le bébé. Lors de l'expulsion du fœtus, la sage-femme ou l'obstétricien évalue le risque de déchirure et décident alors de faire ou non une "épisio" pour éviter une déchirure grave.

Comment ça se passe?

  • L'épisiotomie est réalisée lorsque la tête du bébé est visible et lors d'une contraction.
  • L'ouverture du vagin est agrandie à l'aide de ciseaux pour faire une petite incision de plusieurs centimètres de long dans le bas du vagin (entre le vagin et l'anus). Cela se fait toujours sous anesthésie: si aucune péridurale n'a encore été administrée, vous recevrez une anesthésie locale afin que la coupure soit indolore.
  • Après l'expulsion du bébé et du placenta, le médecin ou la sage-femme suture le vagin, les muscles et la peau qui ont été coupés pour assurer une bonne cicatrisation de la plaie. Comme on coupe en trois couches, chacune de ces couches doit être cousue, ce qui prend un peu de temps à guérir.Episiotomie

Épisiotomie, et après?

  • Pendant les 24 heures suivant l'accouchement, la zone incisée guérit rapidement grâce à l'action des hormones. Mais la plaie reste souvent douloureuse pendant plusieurs jours, c'est tout à fait normal.
  • Seuls des soins mineurs et une hygiène locale sont nécessaires pour éviter les infections. En l'absence d'infections ou de complications, vous devez compter 3 à 4 semaines pour une guérison complète. Le médecin ou la sage-femme vous donnera les conseils nécessaires concernant les soins ultérieurs de la plaie.
  • Après une épisiotomie, la rééducation du périnée sous la direction d'une sage-femme ou d'un kinésithérapeute est fortement recommandée. Le thérapeute peut aider le processus de guérison avec des massages de la cicatrice. Vous pouvez commencer ces séances 6 à 8 semaines après l'accouchement.
  • La cicatrice peut rester sensible pendant les premiers mois. Cela est dû au tissu conjonctif qui s'est développé sur le site de la coupure. Cela peut rendre les relations sexuelles douloureuses, par exemple. Dans la plupart des cas, le tissu se détend et la cicatrice "s'estompe".

Pourquoi pratiquer une épisio?

Il y a encore quelques années, l'épisiotomie était pratiquée presque systématiquement sous prétexte qu'une déchirure naturelle était plus difficile à réparer qu'une épisiotomie. Les pratiques changent et le taux d'épisiotomie dans les pays occidentaux ne cesse de reculer. Les bénéfices de l'épisiotomie étant régulièrement remis en cause par la communauté scientifique. Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé déconseille donc les incisions un peu trop systématiques. Si vous avez eu une épisiotomie, la probabilité d'une nouvelle incision lors de votre prochain accouchement est plus grande. C'est pourquoi une épisiotomie ne doit être pratiquée que dans des circonstances spécifiques.
  • Détresse fœtale: lorsque le bébé souffre clairement, il faut accélérer l'expulsion en administrant de l'ocytocine. Le périnée n'a alors pas le temps de se dilater naturellement. Une épisiotomie est donc souvent nécessaire pour accélérer la naissance.
  • Si un accouchement difficile est prévu, par exemple parce qu'il s'agit d'un gros bébé (macrosomie), ou si le travail ne progresse pas suffisamment parce que la tête du bébé est grosse.
  • S'il existe un risque de déchirure sévère ou complexe du périnée. Cette rupture naturelle des muscles et des tissus du plancher pelvien et de la vulve peut entraîner de nombreuses complications après l'accouchement, telles que des lésions du sphincter anal et des muscles des voies urinaires, une incontinence anale ou urinaire, un prolapsus (descente d'organes), etc.
  • Lors de l'usage d'instruments: une épisiotomie peut être nécessaire pour les accouchements par forceps ou si d'autres instruments sont nécessaires (cuillère, ventouse...).

Peut-on éviter l'épisiotomie?

Certains praticiens recommandent de préparer le périnée à l'accouchement grâce à des techniques de massage spécifiques du périnée, à l'aide d'une huile. Les massages du périnée sont censés l'assouplir et offrir une bonne extensibilité de ses tissus. Cependant, l'efficacité de ces massages n'a pas été prouvée, et leur capacité à empêcher une épisio n'a pas été démontrée. Masser votre zone pelvienne peut malgré tout être bénéfique, ne serait-ce que pour une meilleure connaissance de votre anatomie et une appréhension de cette zone lors de l'épreuve du travail. Enfin, on considère de plus en plus qu'un accompagnement de la physiologie de l'accouchement, avec une minimisation des interventions techniques et médicales sur la parturiente, réduirait le recours à l'épisiotomie. En laissant la femme qui accouche libre de choisir une position lors de l'expulsion par exemple. N'hésitez pas à vous renseigner au préalable sur le taux d'épisiotomie de l'établissement dans lequel vous prévoyez d'accoucher, et à poser toutes vos questions à votre sage-femme. Un projet de naissance, dans lequel vous pouvez lister vos désirs et ceux de votre partenaire autour de votre accouchement, peut être un bon moyen d'appréhender au mieux une épisiotomie éventuelle. Dans tous les cas, si l'épisio est nécessaire, la parturiente et la personne qui l'accompagne pendant l'accouchement ont le droit d'être prévenus de cet acte chirurgical au préalable. Suivez Minimi sur Facebook et Instagram Lire aussi: Que se passe-t-il dans votre vagin après l’accouchement ? 15 mamans racontent les moments « oups » de leur accouchement L'importance du contact peau à peau à l'accouchement

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram