La tomate et le cancer de la prostate

unsplash_tomaat_tomaten.jpg

news La tomate est riche en lycopène, un antioxydant. On attribue à ce légume-fruit des effets possibles en prévention du cancer de la prostate. Qu'en est-il ?

Le lycopène est un antioxydant qui agit en tant que tel, mais qui - par son action conjointe avec la vitamine C de la tomate - démultiplie aussi l'effet des antioxydants présents dans d'autres aliments. Par rapport à une tomate entière, davantage de lycopène est libéré lorsque celle-ci est transformée, par exemple en purée, en jus ou en soupe. La cuisson, le broyage et la préparation avec de l'huile, par exemple dans une sauce pour pâtes ou une pizza, garantissent une meilleure absorption du lycopène par le corps.

Concernant le cancer de la prostate, les résultats de certaines études indiquent que la consommation de tomates et de produits à base de tomates (dont la purée) est bénéfique (en prévention ou en cours de traitement), mais d'autres travaux ne mettent pas en évidence cette action positive.

Ajoutons que d'autres fruits fournissent aussi du lycopène, comme la pastèque, le pamplemousse, la papaye, la goyave et l'abricot.

Voir aussi l'article : Cholestérol et hypertension : les bienfaits du jus de tomate



Dernière mise à jour: août 2020
Des questions sur le cancer ? Contactez Cancerinfo Des questions sur le cancer ? Contactez Cancerinfo
Fondation contre le Cancer

Nos médecins, psychologues, assistants sociaux et infirmiers spécialisés vous aident à y répondre !

Contactez Cancerinfo
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram