Alimentation et cancer : l'huile d'olive

news L'huile d'olive réduit-elle le risque de cancer ? En fait, elle contribuerait à un effet préventif lorsqu'elle intègre un régime alimentaire sain, singulièrement le régime méditerranéen, dont l'effet bénéfique est associé à la combinaison de plusieurs types d'aliments.

L'huile d'olive contient des acides gras mono-insaturés, des polyphénols et de la vitamine E. Elle est utilisée aussi bien dans les préparations chaudes que dans les plats froids.

Une étude réalisée auprès de quelque 50.000 personnes a montré que la consommation d'huile d'olive réduisait le risque de cancer. C'était particulièrement le cas chez celles qui respectaient les grands principes du régime méditerranéen (abondance de fruits et de légumes - dont les légumineuses et les grains entiers -, consommation faible de viande rouge, quantités raisonnables de poisson et de produits laitiers...). On peut donc penser que prise isolément, l'huile d'olive n'a qu'un effet modeste en termes de prévention du cancer, et que son intérêt réside dans son intégration comme matière grasse principale à un régime alimentaire globalement sain.

L'huile d'olive extra vierge est particulièrement adaptée pour une utilisation à froid, en raison de son goût mais aussi car des hydrocarbures aromatiques polycycliques (nocifs) sont libérés à des températures élevées. L'huile d'olive ordinaire convient mieux à la friture.



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram