Les applications pour détecter les cancers de la peau sont-elles fiables ?

Dans cet article
Les applications pour détecter les cancers de la peau sont-elles fiables ?

dossier

Le cancer de la peau est la forme la plus fréquente de cancer en Belgique. Comme pour tous les types de cancer, un dépistage précoce est crucial pour accroître les chances de guérison. Or, une étude révèle que 49% des patients retardent de trois à six mois leur consultation chez le médecin à l’apparition des premiers signes de cancer. Pour ceux qui hésitent à consulter, certaines applications permettent de scanner les grains de beauté suspects et d’obtenir de premières recommandations. Quelles sont les applis existantes ? Sont-elles réellement fiables ?

Voir aussi l'article : Les différents types de cancer de la peau en photos

Les applications de dépistage des cancers de la peau : SkinVision, Huidmonitor et Medgic

SkinVision_app-06-15.jpg

Les applications de dépistage des cancers de la peau analysent les taches suspectes à partir d’une photo et vous donnent une première indication. Ensuite, le dermatologue est le mieux placé pour vous donner un avis plus précis. L’association néerlandaise des consommateurs a fait tester trois applications par 21 personnes. Celles-ci ont contrôlé un total de 45 taches cutanées à l’aide des applis SkinVision, Huidmonitor et Medgic avant de les soumettre à l’examen de deux dermatologues. Les médecins ont diagnostiqué deux cancers cutanés parmi les 45 taches suspectes.

  • SkinVision : l’application a bien identifié les deux taches suspectes mais a également identifié à tort de nombreuses autres taches comme étant des cancers de la peau. SkinVision vous envoie donc rapidement chez le médecin. L’hôpital Catharina d’Eindhoven a également réalisé une étude sur l’appli SkinVision et en a conclu que les résultats du logiciel « avaient la valeur d’un coup d’œil moyen du dermatologue ».
  • Huidmonitor : HuidMonitor a également indiqué que les deux taches étaient suspectes. Cependant, ce n’est pas vraiment l’application qui juge de la malignité d’une tache mais l’utilisateur, qui doit pour ce faire comparer la photo de sa tache avec des exemples. Ce jugement est généralement meilleur que celui de SkinVision. L'inconvénient est que les patients ont éprouvé un sentiment de doute quant à leur capacité à juger eux-mêmes les taches. 
  • Medgic : l’applicationMedgic a donné des résultats imprécis pour les deux taches cancéreuses ainsi que pour de nombreuses autres. Par exemple, un grain de beauté a été qualifié à la fois de bénin et de malin. Et l'application a donné jusqu'à quatre diagnostics différents pour une même tache. Il est également arrivé qu'une tache soit diagnostiquée comme indéterminée.

Voir aussi l'article : Tache sur la peau : reconnaître les symptômes d'un cancer de la peau ?

Voir aussi l'article : Mélanome : les 5 signes à observer de près

En complément à une consultation médicale

La majorité des participants à l’étude a ensuite déclaré préférer s’adresser immédiatement à son médecin traitant, en cas de tache suspecte, plutôt que de l’analyser grâce à une application. À juste titre, puisque le dermatologue a diagnostiqué un cancer de la peau chez trois personnes, à un endroit qu’elles avaient mal jugé ou qu’elles n’avaient même pas remarqué.

Ces applications médicales présentent un intérêt : elles vous permettent de prendre votre santé en main, dans une certaine mesure. Ces applis peuvent être un complément intéressant à une consultation médicale. Le dermatologue Thomas Maselis, président belge d’Euromelanoma, commente : « Ces applications ont un avantage : vous pouvez leur demander conseil à tout moment. Elles vous invitent en plus à contrôler votre peau de manière régulière. Mais cette analyse est réalisée à partir d’une photo, qui n’est pas toujours fiable. »

Certaines assurances-maladie interviennent partiellement dans le remboursement de l’achat, du service et/ou de l’abonnement à ces applications, pour autant qu’elles soient reconnues par mHealthBelgium.

Voir aussi l'article : Cancer de la peau ou lésion cutanée bénigne: quelle est cette tache sur ma peau (photos) ?

Sources :
https://www.consumentenbond.nl
https://mhealthbelgium.be
https://www.stichtingmelanoom.nl


auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2023
100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
Fondation contre le Cancer

En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

100 ans de fondation contre le cancer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram