Tendon d’Achille : que se passe-t-il en cas de rupture ?

123m-achillespees-21-10-20.jpg

news Une évaluation relativement simple permet de diagnostiquer la rupture (déchirure) du tendon d’Achille. Quelles sont les options de traitement ?

La rupture complète du tendon d’Achille correspond à la déchirure de l’ensemble des fibres de ce tendon. La personne à haut risque est typiquement âgée de 35 à 45 ans, assez peu sportive, qui prend part à une activité physique au cours de laquelle elle accélère soudainement. Elle ressent alors un « craquement » dans le bas du mollet, comme si elle avait reçu un choc électrique ou un coup de pied, avec une douleur vive.

La revue médicale Prescrire rappelle que certains médicaments exposent à un risque accru de rupture du tendon d’Achille, dont les fluoroquinolones (antibiotiques) et les corticoïdes.

En cas de suspicion de rupture, un examen physique permet de confirmer le diagnostic dans la grande majorité des cas. Il repose sur le test de Thompson. Le patient est couché en position ventrale et le médecin comprime son mollet. Normalement, cette manœuvre provoque une contraction du tendon d’Achille, ce qui déclenche une flexion du pied. Celle-ci ne se produit pas en cas de rupture complète. Cette évaluation peut être complétée par l’imagerie médicale (radio, échographie, IRM…).

Quant au traitement, et au-delà des antidouleurs, deux possibilités se présentent. La réparation chirurgicale (suivie d’immobilisation puis de rééducation) réduit le risque de récidive de rupture par rapport au traitement conservateur (immobilisation puis rééducation), mais elle expose à des complications infectieuses. Celles-ci peuvent être limitées par une technique chirurgicale mini-invasive, avec une réduction du risque d’infection de la plaie. Prescrire ajoute que la récupération fonctionnelle et le délai de reprise des activités professionnelles ou sportives sont globalement similaires entre les deux options de prise en charge.

Voir aussi l'article : Déchirure, claquage, élongation : quel traitement ?



Dernière mise à jour: novembre 2020
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram