Cancer du côlon : l’effet protecteur du café

123-koffie-bonen-tas-170_11.jpg

news La consommation quotidienne de quelques tasses de café est associée à une réduction du risque de développer un cancer du côlon.

L’étude a porté sur un panel d’un demi-million d’Américains, âgés de 50 à 71 ans, suivis durant une période de dix ans. A l’entame, les participants ont complété un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires et leur mode de vie. Lors de l’analyse des diagnostics de cancer colorectal, les facteurs confondants ont été neutralisés, afin d’isoler le paramètre « café ».

Et que disent les résultats ? Que par rapport aux non buveurs de café, les personnes qui en consomment quatre à cinq tasses par jour s’exposent à un risque réduit de 15% de souffrir d’un cancer du côlon ; et de 26% lorsque l'on dépasse six tasses. Trois tasses ou moins ne s’accompagnent d’aucun effet sur ce plan. Les chercheurs (attachés à l’Institut national américain du cancer) rappellent quand même que boire trop de café peut induire des soucis très immédiats (nervosité, agitation, insomnie…). Tout est dans le juste équilibre, donc.

Ces données ont été publiées dans la revue « American Journal of Clinical Nutrition ».



Dernière mise à jour: novembre 2012
100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
Fondation contre le Cancer

En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

100 ans de fondation contre le cancer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram