La « muscu » pour arrêter de fumer !

Dernière mise à jour: août 2012 | 3899 visites
oef-sport-170_01.jpg

news Un programme de sevrage tabagique s’appuyant sur des séances de musculation accorde deux fois plus de chances d’arrêter de fumer.

Cette équipe de la Brown University (Rhode Island) a procédé auprès d’un panel d’une cinquantaine de fumeurs (des hommes et des femmes âgés de 18 à 65 ans) intégrés dans un programme de sevrage tabagique. La moitié d’entre eux ont suivi le cycle classique, alors que les autres ont été invités – en plus du soutien habituel - à participer à deux séances de musculation par semaine (une heure chacune) durant trois mois. Au programme : une dizaine d’exercices, avec augmentation progressive du poids des haltères et de l’intensité des entraînements.

Résultat (détaillé dans la revue « Nicotine and Tobacco Research ») : le groupe « musculation » affiche un taux de réussite deux fois plus important. Selon les chercheurs, l’explication viendrait notamment du fait que l’exercice physique favorise la production de neurotransmetteurs qui procurent un sentiment de bien-être, pouvant compenser le « manque » induit par le sevrage tabagique. Notons que si cette étude a porté sur la musculation, ses conclusions peuvent être élargies à bien d’autres activités sportives.


publié le : 18/11/2011 , mis à jour le 02/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci