ad

Hypertension : les costauds s’en sortent mieux

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 4900 visites
rrmeter-aurom-170_400_04.jpg

news Une force musculaire optimale diminue considérablement le risque de décès des patients souffrant d’hypertension.

Comme le précise le Dr Olivier Meillard (« Journal International de Médecine »), « il est bien démontré que l’exercice physique est bénéfique pour les patients hypertendus, alors qu’un certain nombre de travaux indiquent par ailleurs que la force musculaire est inversement corrélée à la mortalité toutes causes confondues. Une équipe internationale s’est donc intéressée aux capacités physiques de la population spécifique des hypertendus ».

Ces recherches ont été coordonnées par le Pr Enrique Artero, de l’université américaine de Caroline du Nord. Quelque 1.500 hommes hypertendus, âgés de plus de 40 ans, ont été suivis durant une période moyenne d’une vingtaine d’années. Au début de l’étude, chaque patient a été soumis à un examen complet, comprenant une mesure de la force musculaire et une évaluation des capacités cardiorespiratoires (test à l’effort sur tapis roulant). Après ajustement en fonction de l’âge, les patients ont été répartis en trois groupes selon leur force musculaire (de la plus faible à la plus importante).
Résultat (publié dans le « Journal of the American College of Cardiology ») : l’incidence des décès était réduite de 40% dans le groupe composé des hommes avec la plus grande puissance musculaire, par rapport aux moins costauds (un bénéfice constant après ajustement supplémentaire sur les capacités cardiorespiratoires).

« Les auteurs en concluent que, chez les hommes hypertendus de plus de 40 ans, la force musculaire est un marqueur de survie », poursuit le Dr Meillard. « Moralité : vive l’activité physique… ce que l’on savait déjà ! »


publié le : 27/11/2011 , mis à jour le 24/07/2012
ad
pub