Le loup-garou au secours de la calvitie

Dernière mise à jour: juin 2013 | 12557 visites
hypertrichose-170_400_07.jpg

news Une maladie très rare, caractérisée par une prolifération de poils sur la totalité du corps, pourrait un jour contribuer à la mise au point d’un traitement contre la calvitie.

On ne connaît que très peu de cas, peut-être une centaine tout au plus, d’hypertrichose congénitale généralisée. Cette maladie – qui aurait d’ailleurs donné naissance, dit-on, au mythe du loup-garou – se caractérise par une pilosité (très) abondante de la tête aux pieds. On savait que ce dérèglement trouvait une origine génétique, mais celle-ci n’avait pas encore été déterminée avec précision.

Des chercheurs de l’université Southern California, en collaboration avec des confrères chinois, ont réussi à identifier cette mutation génétique. Cette découverte présente, selon eux, un intérêt majeur, non seulement pour la mise au point d’un traitement contre l’hypertrichose, mais aussi pour la prise en charge de l’hirsutisme et de la calvitie. Les scientifiques expliquent ainsi qu’une intervention spécifique sur le gène (S0X3) dont la mutation déclenche l’hypertrichose pourrait constituer « une voie prometteuse ». Mais bon : bien des travaux sont encore nécessaires pour valider cette piste, et surtout la concrétiser.

Source: The American Journal of Human Genetics (www.cell.com/AJHG)
publié le : 16/08/2011 , mis à jour le 06/06/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci