La musique protège les oreilles

Dernière mise à jour: novembre 2013

news La pratique d’un instrument de musique dès le plus jeune âge aide à prévenir le déclin de l’audition et de la mémoire auditive jusque très tard dans l’existence.

Des études antérieures avaient mis en évidence les bénéfices de la pratique musicale pour la mémorisation des sons et des mots, mais les tranches d’âge concernées naviguaient entre 18 et 30 ans. Ces recherches-ci ont porté sur des adultes de 45 à 65 ans, divisés en deux groupes : les uns jouant d’un instrument de musique depuis l’âge de 9 ans (ou moins), les autres n’ayant aucune expérience dans ce domaine.

Des chercheurs du département des sciences de la communication de l’université Northwestern (Chicago) ont procédé à une batterie de tests, visant d’une part à mesurer la capacité à suivre une conversation dans un environnement bruyant, et de l’autre à évaluer la mémoire auditive.

Le résultat ne laisse aucune place au doute : ces facultés sont nettement mieux préservées chez les musiciens. Dans un contexte « non musical », leur habitude à reconnaître des sons précis les aide considérablement, tout comme leur capacité à se rappeler des notes et à en réorganiser les séquences.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.