Hyperventilation : comment réagir ?

Dernière mise à jour: octobre 2021
123m-adem-keel-4-5.jpg

news Quelle est la bonne réaction à adopter en cas de crise d'hyperventilation et que peut-on faire pour éviter que cela se reproduise ?

• Lorsqu'on sent venir la crise, il est important d'essayer de se détendre. Le danger le plus fréquent de l'hyperventilation tient à la réaction de panique, avec un risque de traumatisme (chute, choc...). Asseyez-vous ou allongez-vous. Les personnes qui assistent à une crise doivent impérativement se montrer rassurantes et tenter de calmer le patient.

La méthode du sac consiste à placer un petit sac en papier (ou en plastique) sur le nez et la bouche. Une succession d'expirations et d'inspirations permet de respirer des concentrations de plus en plus importantes de dioxyde de carbone (dont l'insuffisance a provoqué la crise). En l'absence de sac, les deux mains formeront une sorte de masque sur le nez et la bouche.

• A titre préventif, l'apprentissage de certaines techniques respiratoires aide beaucoup. Il en va ainsi de la respiration dite par le ventre. La méthode d'entraînement est simple : on gonfle son ventre (thorax plat) en inspirant et on creuse son ventre (thorax plat) en expirant.

• L'hyperventilation est souvent liée à un état de stress, de nervosité, de fatigue ou d'anxiété. Il est important d'identifier aussi précisément que possible les situations susceptibles de déclencher ces états et d'apprendre à les gérer. Des exercices de relaxation (à pratiquer seul ou en groupe) permettent d'agir en profondeur.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram