Comment réagir suite à une morsure de chien ou de chat ?

Dernière mise à jour: octobre 2011

news La prise en charge des morsures repose d’abord sur un lavage immédiat, abondant et prolongé, à l’eau et au savon.

Dans une récente édition, la revue médicale « Prescrire » refait le point sur la prise en charge des morsures de chien et de chat. Sauf bien entendu situation cataclysmique, qui exige de se tourner immédiatement vers les services de secours, les soins reposent d’abord sur le lavage précoce des plaies et des tissus avoisinants, au mieux avec de l’eau et du savon, éventuellement suivi de l’application d’un antiseptique.

Un rappel de vaccination contre le tétanos est justifié quand elle date de plus de cinq ans, associé à l’administration d’immunoglobulines quand elle remonte à plus de dix ans.

Les infections éventuelles se manifestent en général environ douze heures (chat) et vingt-quatre heures (chien) après la morsure. L’antibiothérapie préventive est à réserver aux morsures à risque élevé d’infection : morsures profondes de la main, nettoyage différé de plus de trois heures, atteinte des extrémités ou du visage, morsures atteignant les articulations, les tendons, les ligaments, ou encore lorsqu’elles concernent des patients à risque infectieux élevé (diabétiques, immunodéprimés, personnes âgées…).

En l’absence d’infection quarante-huit heures après la morsure, une antibiothérapie n’a pas d’intérêt. Le risque de rage est exceptionnel dans nos contrées.

Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram