Personnalité narcissique : quelles en sont les caractéristiques ?

Dernière mise à jour: juin 2022
Dans cet article
Personnalité narcissique : quelles en sont les caractéristiques ?

dossier

De temps à autre, tout le monde peut afficher un comportement narcissique, mais dans certains cas, cela découle d’un trouble de la personnalité. Le sujet atteint d’un trouble de la personnalité narcissique est égocentrique et ne tient aucun compte des sentiments des autres.

C’est quoi, le narcissisme ?

123-spiegel-man-hyg-12-17.jpg
Les personnes narcissiques aiment à s’entourer de personnes qui flattent leur ego car en fait, elles manquent d’assurance et sont fragiles. Leur sentiment d’infériorité les rend extrêmement sensibles au rejet. Elles réagissent généralement à la critique par des explosions de colère. L’agressivité d’une personne indique souvent le degré de son trouble de la personnalité. Suite à leur comportement négatif, elles rencontrent souvent des problèmes dans leurs relations professionnelles ou amoureuses.

Voir aussi l'article : En couple avec un narcissique : les signes qui ne trompent pas

Un trouble de la personnalité

Comme beaucoup d’autres troubles de la personnalité, le narcissisme se développe durant l’enfance. Les sujets ont souvent grandi dans un environnement qui ne leur procurait pas une sécurité suffisante. Ils n’ont donc pas appris à faire confiance aux autres ni à eux-mêmes. Comme ils ne sont pas satisfaits d’eux-mêmes, ils s’investissent exagérément dans un monde extérieur idéalisé.

Voir aussi l'article : Comment reconnaître un narcissique caché ?

Symptômes et caractéristiques

  • La conviction d’être supérieur aux autres et de mériter un traitement particulier est une caractéristique très fréquente. Les narcissiques estiment être au-dessus des règles et exigent que les autres soient à l’écoute de leurs souhaits.
  • Un comportement manipulateur ou un besoin excessif de contrôle sont d’autres signes récurrents. Le narcissique essaie d’avoir de vous impressionner et de vous séduire mais in fine, ses propres besoins sont toujours prioritaires. Le gaslighting est une forme de manipulation typique du narcissisme. Le sujet porte des accusations fausses à votre égard ou déforme la vérité, de sorte que vous perdez le sens des réalités.
  • Une des principales caractéristiques du sujet est le besoin constant d’être admiré. Le narcissique veut être reconnu et admiré par les autres. Il se vante souvent de ses prestations ou les exagère, afin de booster son ego.
  • Le manque d’empathie est un autre trait du narcissisme. Cette personne n’est pas prête à s’intéresser aux besoins, souhaits ou sentiments des autres ou n’est pas en mesure de le faire. Il lui est aussi très difficile d’assumer la responsabilité de son comportement
  • L’arrogance est typique du narcissique. Il s’estime supérieur aux autres et peut donc être grossier ou insultant quand il ne bénéficie pas du traitement qu’il pense mériter. 
  • L’opposition et l’hostilité sont également symptomatiques et peuvent être très pénibles pour l’entourage. Le pervers narcissique affecte l’estime de soi des autres en les humiliant, les insultant ou en faisant des plaisanteries blessantes, afin d’accroître sa propre assurance. Ce comportement lui donne l’impression d’avoir du pouvoir. En réagissant, vous ne faites que renforcer ce comportement car le sujet aime avoir une influence sur votre état émotionnel.  
  • Confronté à la critique ou à un manque de reconnaissance, il peut entrer dans une colère noire, qu’on appelle aussi la « rage narcissique ». Cette colère peut prendre la forme d’une explosion mais le sujet peut aussi exprimer sa rage par une agressivité passive. 
  • Son besoin de contrôle et de pouvoir rend le pervers narcissique très jaloux. Il redoute que son partenaire le quitte, ce qui ne fait que renforcer son désir de puissance et de contrôle. 
  • Il pense en noir et blanc, sans nuance. Il suffit d’avoir émis une seule réflexion négative ou commis un acte mal pris pour être considéré comme une mauvaise personne. Le narcissique est incapable de faire la part des aspects positifs et négatifs d’une situation.

Voir aussi l'article : Personnalité passive-agressive : comment la reconnaître et que faire ?

Sources :
www.psyq.nl
www.ncbi.nlm.nih.gov

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram