Ménopause : que faut-il manger pour soulager les symptômes ?

Dernière mise à jour: septembre 2021
unspl-m-eten-groentan-21-9-21.jpg

news Une alimentation adaptée améliore de manière spectaculaire les symptômes associés à la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes. De quel régime alimentaire parle-t-on ?

La ménopause est caractérisée par des bouleversements hormonaux qui se traduisent notamment, chez une large majorité de femmes, par des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. La cause de ces manifestations renvoie à la baisse progressive de la production d’oestrogènes, ce qui perturbe le mécanisme de régulation de la température corporelle. La sévérité de ces symptômes est variable selon les femmes, mais pour beaucoup d’entre elles, leurs effets sur la qualité de vie vont bien au-delà du désagrément. Des traitements hormonaux peuvent être prescrits, alors que l’adaptation de certains comportements peut aider : pratiquer régulièrement une activité physique, éviter de consommer des aliments épicés ou des boissons alcoolisées, manger léger, en particulier le soir…

Peu de graisses, beaucoup de végétaux

A propos de l’alimentation, certaines études tendent à indiquer que le soja pourrait s’avérer bénéfique, et une équipe américaine (université George Washington) a exploré cette piste à son tour. Les chercheurs ont recruté des femmes post-ménopausées présentant au moins deux épisodes par jour de bouffées de chaleur ou de sueurs nocturnes. Elles ont été réparties en deux groupes, pour un suivi qui a duré trois mois.

• régime faible en matières grasses, riche en végétaux, et incluant une demi-tasse par jour (86 g) de graines de soja cuites
• poursuite de l’alimentation habituelle

Les participantes ont noté tous les épisodes de bouffées de chaleur et de sueurs nocturnes, alors qu’à plusieurs reprises, elles ont répondu à un questionnaire portant sur leurs symptômes physiques, psychologiques et sexuels.

Une amélioration très significative

Le résultat est assez spectaculaire, puisque près de 80% des femmes du « groupe soja » rapportent une baisse très significative (84% en moyenne) des épisodes de bouffées de chaleur modérées à intenses, très largement supérieure à ce qui est constaté dans l’autre groupe. Mieux : à la fin du suivi, 60% des femmes du « groupe soja » indiquent que ces bouffées de chaleur ont complètement disparu, alors que ce n’est le cas pour aucune des femmes du groupe témoin. On ajoutera que les réponses au questionnaire révèlent des améliorations « significatives », dans le « groupe soja », du bien-être physique, psychosocial et sexuel.

Les auteurs synthétisent : « Chez les femmes ménopausées, la combinaison entre une alimentation faible en graisses, riche en végétaux et intégrant des graines de soja est associée à une réduction de la fréquence et de la sévérité des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, ainsi qu’à une amélioration de la qualité de vie sur plusieurs plans. Au cours des trois mois de notre étude, la majorité des femmes qui ont suivi ce régime alimentaire sont devenues exemptes de bouffées de chaleur modérées à sévères ».

Quant à l’explication de ces bienfaits, en plus des vertus intrinsèques d’un régime riche en fruits et en légumes, elle pourrait renvoyer à l’équol, une molécule œstrogène produite dans les intestins lorsque les bactéries métabolisent (« digèrent ») les isoflavones - des phytoestrogènes - dont le soja est particulièrement riche.

Voir aussi l'article : Age de la ménopause : le rôle de l'alimentation

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram