ad

Exercice physique : les oméga-3 contre les douleurs musculaires

Dernière mise à jour: avril 2021 | 1777 visites
123-sport-schoen-lopen-12-17.jpg

news Les acides gras oméga-3 agiraient favorablement contre la douleur musculaire provoquée par l’activité physique. Des suppléments ou des aliments qui en sont riches pourraient donc être très utiles en cas d’exercices intenses.

Le sport peut induire des dommages musculaires en raison d’une inflammation transitoire, et ceci se traduit notamment par une perte de force et de la douleur, avec alors un risque d’évitement de la pratique sportive. Certains travaux ont suggéré qu’en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires, les oméga-3 étaient susceptibles de minimiser ces dommages aux muscles, encore que cet effet n’est pas très clair.

Un supplément tous les jours

Une équipe britannique (université de Westminster) a réalisé une expérience dont les conclusions pourraient inspirer les sportifs. Deux groupes d’hommes d’âge moyen, aux profils similaires, ont été constitués. Pendant quatre semaines, les uns ont reçu un supplément de 3 g par jour d’oméga-3, et les autres un placebo (substance inactive). Ensuite, ils ont passé des tests physiques consistant à courir sur un tapis roulant pendant une heure, sachant que les inclinaisons et les résistances successives simulaient un parcours vallonné.

Avant, pendant et un, deux et trois jours après cet exercice, des analyses de sang ont permis de doser les marqueurs de l’inflammation, alors que les chercheurs ont déterminé les pics de puissance musculaire et la capacité de contraction des muscles, et qu’ils ont demandé aux participants d’évaluer la douleur.

Des bienfaits pendant au moins 24 h

Que constate-t-on ? En fait, tous les paramètres sont « sensiblement » meilleurs dans le groupe oméga-3 directement après et durant les 24 h qui ont suivi le test d’effort. Néanmoins, par la suite, les indicateurs s’équilibrent progressivement entre les deux groupes. Autrement dit, poursuivent les chercheurs, si elle n’améliore pas forcément la performance, la supplémentation en oméga-3 peut atténuer certaines conséquences des dommages musculaires associés à l’exercice physique, et en particulier la douleur. Le fait que ce bénéfice perdure pendant au moins un jour est intéressant d’abord pour le soulagement du sportif, mais aussi car cela permet de limiter le risque d’interruption de la pratique régulière (un élément important) de l’activité physique.

☞ Les acides gras oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés dits essentiels. Ceci signifie que l’organisme en a absolument besoin mais qu’il n’est pas en mesure de les produire. Les sources alimentaires les plus riches sont les poissons gras (anchois, hareng, maquereau, sardine, saumon, truite, thon…), alors que certaines graines (noix, colza, soja…) en fournissent aussi, tout comme les huiles des uns et des autres. Concernant les suppléments, il ne faut pas en abuser : avant d’entamer une cure, parlez-en avec votre médecin.

Voir aussi l'article : Covid-19 : une protection majeure des oméga-3 ?

Source: Journal of The International Society of Sports Nutrition (https://jissn.biomedcentral)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub