ad

Don de plasma : à quoi ça sert et comment ça se passe ? (témoignage)

Dernière mise à jour: mars 2021 | 1220 visites
123-bloed-geven-krijgen-donor-09-19.jpg

news Qu'est-ce que le plasma ? Pourquoi donner son plasma peut-il sauver des vies ? Comment ça marche ? Et en période de Covid ? Voici quelques explications et le témoignage de Chantal, notre collègue.

Qu'est-ce que le plasma ?

Le plasma est la partie liquide du sang dans laquelle baignent les autres composants. Le sang est constitué d'environ 55% de plasma, lui-même composé de 91,5% d'eau et de 8,5% de substances comme des protéines, des sucres, des graisses, des hormones et des vitamines. Il comprend des molécules essentielles au processus de coagulation sanguine et à la défense contre les micro-organismes.

Pourquoi donner son plasma ?

En donnant du plasma, vous aidez les personnes qui ont perdu beaucoup de sang lors d'une urgence médicale. Vous aidez également les patients souffrant de troubles de la coagulation ou les nouveau-nés atteints de jaunisse sévère. De plus, le plasma constitue la base de nombreux médicaments vitaux.

A quelle fréquence peut-on donner du plasma ?

Si on ne peut donner du sang que quatre fois par an au maximum, on peut donner du plasma (et des plaquettes) tous les quatorze jours, mais il faut avoir donné son sang au moins une fois au préalable. Recueillir le plasma prend en moyenne 30 à 45 minutes et en Belgique, cela ne peut se faire que dans un centre de la Croix-Rouge car la procédure nécessite un appareillage spécifique.

☞ Pour trouver un site de prélèvement près de chez vous : cliquez ici.

Le témoignage de Chantal

« Nous voyons tous passer des messages de la Croix-Rouge nous exhortant à donner du sang. Comme beaucoup, il m’a fallu un petit encouragement de mon entourage pour franchir le pas vers un centre. C'est un ami qui m'a expliqué tous les aspects du don de sang. J’y ai réfléchi et quelques semaines plus tard, je me suis inscrite. Depuis, je me sens investie d’une vraie mission (rires).

« Je voudrais donc partager mon expérience, dans l’espoir de pouvoir vous donner à mon tour l’impulsion nécessaire. Depuis plusieurs années, je donne du sang tous les deux mois dans le centre installé dans la maison de retraite près de chez moi. Depuis l'ouverture d'un centre de la Croix-Rouge dans la région, je suis passé au don de plasma. Donner du plasma prend un peu plus de temps, mais c’est moins stressant pour le corps, puisqu’ils filtrent le plasma mais vous laissent le reste du sang.

« Aujourd'hui, c'est vendredi, mon jour préféré de la semaine. Du temps pour moi ! Il n'y a pas grand-chose au programme, alors je vais à la Croix-Rouge. Pour éviter d'avoir à attendre, je prends rendez-vous. C’est très facile via le portail en ligne. À 10 h, j'arrive au centre, je me gare gratuitement dans le parking voisin. Je reçois un jeton pour cela, donc je n'ai pas à stresser et perdre du temps pour trouver un stationnement. Actuellement, je suis bien sûr masquée. J’ai même un masque Croix-Rouge conçu par Delphine Boël, love love love !

« La gentille dame de l'accueil me souhaite la bienvenue. Carte d'identité dans le lecteur et voilà, ma carte de donatrice et mon bracelet sortent de l'imprimante. Je remplis un simple questionnaire, je bois un verre d'eau, je passe chez le médecin et je peux m’installer. Cela pique un tout petit peu, mais le personnel fait ça très bien. Il n’y a qu’ici qu’on trouve mes veines aussi facilement ! Je fais don d'un joli sac de plasma en à peine une demi-heure. La machine émet un bip quand c’est terminé et on me retire l’aiguille du bras. Le moment est venu pour le plus chouette : un peu de détente avec une boisson et un petit quelque chose à grignoter, puis retour à la maison avec le sentiment de satisfaction d’avoir fait sa bonne action. C’est ma petite contribution à un monde meilleur. »

Les petits bonus des dons

• Lors de chaque don, votre sang est testé pour quelques points essentiels. Toujours utile comme baromètre global de votre santé.

• Vous êtes O négatif ? Alors vous pouvez aider à reconstituer le stock critique. AB négatif a également un faible approvisionnement. Quoiqu’il en soit, chaque don sauve des vies.

• Un système de récompense vous permet d'épargner pour des cadeaux amusants et originaux. Il y en a pour tous les goûts : des livres, des bandes dessinées, des produits de soins, des tickets de cinéma, des bons de transport, des trousses de premiers soins, une batterie externe…

Source: Sofie Van Rossom - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub